Appel à la « résistance » du FNDC : Madina fonctionne à minima

0
596

La résistance ‘’continue’’ proclamée par le Front National pour la Défense de Constitution (FNDC) est-elle en train de s’essouffler à Madina, plus grand centre commercial de Conakry ? En tout cas, si les magasins et boutiques sont restés fermés comme lors des précédentes journées de manifestations, les grandes artères du marché sont inondées de monde ce mardi 28 janvier.

Par endroits, dans la foule de marchands et clients, on a du mal à se frayer un chemin. Donnant l’impression d’un jour normal à Conakry.

Sur la route Niger, les taxis ont du mal à circuler à cause des marchands et autres détaillants qui ont occupé une bonne partie de la route. Pas de surprise au marché des légumes et fruits qui a fait son plein habituel.

Après les 21 et 22 janvier 2020, ce mardi marque le début de deux jours de résistance contre le projet de réforme constitutionnelle  du Président Alpha Condé. Depuis le matin, les activités socio-économiques sont paralysées dans plusieurs quartiers de la banlieue nord de Conakry.