Appel à la résistance du FNDC: Madina fonctionne encore au ralenti

0
389

Comme à chaque appel à la manifestation du FNDC,  Madina, le plus grand centre commercial de Conakry et du pays, n’a pas dérobé à ce qui est devenu la règle. C’est du déjà vu : des boutiques et magasins fermés, des marchands venus massivement, des affluences à quelques endroits…

Les explications ne changent pas non plus chez ceux qui viennent animer Madina durant ces périodes de manif. « Je n’ai pas autre choix que de venir. Si je reste à la maison, il n’y  aura personne pour nourrir ma famille », explique Abdoulaye Soumah, un vendeur d’appareils électroniques.

Relancée la semaine dernière après une trêve de deux semaines, la résistance « active » du FNDC se poursuit cette semaine sur deux jours (ce mercredi et demain jeudi).

Le marché tourne donc au ralenti à la grande déception de ceux qui ont fait le déplacement.