Appel du SLECG à manifester : aucun incident signalé ce lundi à Kaloum et à Dixinn

0
1013

Les écoles n’ont enregistré aucune perturbation ce lundi 17 décembre dans les communes de Kaloum et de Dixinn malgré l’appel à un ‘’soulèvement populaire’’ du Secrétaire général du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), Aboubacar Soumah pour la journée de ce lundi.

Par contre, dans la commune de Matam, des échauffourées isolées ont éclaté entre les élèves et les forces de l’ordre à Bonfi et à Coleah. Au Lycée Bonfi, le mouvement de protestation des élèves a été vite maitrisé par les policiers. Alors qu’au Lycée Coléah, c’est un bref mouvement qui a été vite circonscrit par les agents de maintien d’ordre. « Les cours ce lundi se passent bien. C’est un mouvement qui est venu de la Cité-Coleah. Aussitôt,  un vent de panique a pris toute la cour de l’école. Le mouvement n’a pas pris assez de temps, j’ai immédiatement informé la police qui est rapidement venue sécuriser l’établissement scolaire », nous a expliqués le proviseur de lycée Coléah, Ibrahima Sory  ‘’CX’’ Camara.

Par ailleurs, non loin du Lycée Coléah, juste à côté, les cours ont été complètement perturbés à l’école primaire de Lansébounyi où il n’y avait ni élèves ni encadreurs encore moins des enseignants.