Appui au secteur privé : près de 150 groupements d’intérêt économique et entreprises appuyés par l’Etat

0
392

Le comité de pilotage du Fonds d’appui aux groupements d’intérêt économique et aux entreprises (FAGIEE) s’est réuni ce 18 novembre 2020 à Conakry pour expliquer le rapport d’exécution de la première phase du programme d’appui auxdites structures. Le rapport d’activités a pour objectif de faire un point sur l’initiative du président Alpha Condé, de présenter les résultats obtenus, les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre et de formuler des recommandations à l’attention du gouvernement en vue de pérenniser les acquis du programme.

« A date, il y a 136 entreprises qui ont été financées et pour lesquelles il y a eu plus de 700 emplois. Aujourd’hui ils vont examiner 11 dossiers. Ce qui fait qu’avant la fin de cette première phase, le comité aura presqu’atteint les 150 entreprises. Ce qui est une bonne chose en termes de résultat », a expliqué Alsény Camara, Secrétaire général du ministère de l’Industrie et des PME.

Plus loin, M. Camara rappelle l’importance du suivi pour s’assurer que les fonds alloués ont été utilisés à bon escient : « Une chose est de donner des ressources à des entreprises, une autre c’est de voir si ces ressources ont été allouées effectivement aux fonds pour lesquelles elles ont été données. Si le comité de pilotage a été dynamique pour donner des fonds, il faudra qu’il mette en place un dispositif qui lui permette de s’assurer que les entreprises qui ont bénéficié de ces ressources ont passé le cap de risque de fermeture, puisque c’était ça l’objectif du gouvernement. »

Quant au président du Comité de pilotage d’appui aux groupements d’intérêt économique, Mamadou Aliou Souaré, a fait savoir que les prochaines étapes consisteront essentiellement à porter une assistance technique aux bénéficiaires pour s’assurer de leur capacité d’absorption des fonds qui leur ont été prêtés.

« Après tout, nous comptons mettre un focus sur les entreprises à l’intérieur du pays pour essayer de faire plus de bénéficiaires là-bas qui ont aussi été impactés par la pandémie. Cette équité territoriale permettra, à coup sûr, de valoriser, de créer une dynamique, un développement au niveau des GIE », a-t-il ajouté.

Dans les perspectives, le comité de pilotage cherchera à élargir davantage la mission d’identification, d’accompagnement et de financement des groupements d’intérêt économique (GIE) et entreprises évoluant dans les régions pour un objectif de 750 bénéficiaires dont 55% dans les régions ; financer et accompagner 35% au minimum d’entreprises gérées par des femmes et 70% de jeunes entrepreneurs ; étendre l’accès du programme d’appui au secteur informel.

Il faut rappeler que la création du Fonds d’appui aux groupements d’intérêt économique et aux entreprises (FAGIEE) vise à apporter des assistances financières remboursables aux groupements d’intérêt économique et entreprises particulièrement touchés par les conséquences économiques, financières et sociales de la pandémie de Covid-19.

Lire vidéo: