Après avoir remporté les mairies de Ratoma et de Matoto, l’UFDG fait des promesses

décembre 15, 2018 10:32

 « Nous ferons en sorte que nos communes soient gérées dans l’intérêt exclusif des populations de ces communes »

Le siège de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a refoulé du monde ce samedi 15 décembre, jour de l’installation des exécutifs communaux de Ratoma et de Matoto. Outre les militants massivement mobilisés, les députés du parti sont venus également en grand nombre pour accueillir les élus dans lesdites communes.  L’invité surprise a été l’artiste Lama Sidibé qui a tenu en haleine le public pendant une dizaine de minutes. Même le couple Dalein a esquissé des pas de danse dans l’euphorie de la fête.

Les élus de Ratoma ont été les premiers à être accueillis au siège sous les ovations des militants.  C’est aux environs de 16h 30 que le plus attendu Kalemoudou Yansané élu maire de Matoto et constesté par le parti adverse, le RPG-arc-en-ciel, est arrivé sous un tonnerre d’applaudissement.

Prenant la parole, Kalemodou Yansané a tout d’abord remercié le président du parti pour sa confiance et les militants pour avoir contribué à la victoire du parti à Matoto. « Les 14 conseillers de l’UFDG étaient à Matoto à 9h 00, ceux du RPG sont arrivés à 10h 30 avec des procurations. Quatre fausses procurations ont été faites. (…) Malgré tout, nous avons totalisé 23 voix après deux décomptes.  Lorsqu’on a décompté deux fois, un ancien administrateur de marché Aboubacar Keita a surgi du bureau, et a déchiré les bulletins de vote de mon concurrent qui était Tos. Et dès qu’il a déchiré les bulletins, il a été arrêté et conduit devant le commissariat », a expliqué Kalemodou Yansané le maire élu de Dixinn devant le doyen des maires qui a procédé au décompte des voix à Matoto.

« Désormais, l’UFDG contrôle plus de 85% de la population de Conakry. A partir de ce moment, vous avez devant vous, le député maire de la plus grande commune de la Guinée », dira Kalemodou Yansané

De son côté, le leader de l’UFDG et chef de file de l’opposition président du parti a, pour commencer,  remercié les nouveaux maires de Dixinn, de Ratoma et Matoto pour la victoire éclatante de l’UFDG dans leurs communes respectives. « Nous sommes fiers de vous parce que vous avez hissé très haut le drapeau de l’Union des Forces Démocratiques. Aujourd’hui, c’est une grande victoire pour l’UFDG. Je salue ici le dévouement et l’engagement des militants et responsables du parti. Aujourd’hui, le choix du peuple  a prévalu. C’est pourquoi, nous sommes en train de nous réjouir »,  déclare Cellou Dalein Diallo.

Poursuivant, le président de l’UFDG a vanté les capacités du nouveau maire de Matoto. « Je dois vous dire que Matoto a eu le meilleur maire qu’on pouvait avoir dans ces élections. Je connais personnellement Kalemoudou Yansané pour avoir été mon collaborateur. On a souvent vanté les performances que le ministère des TP (travaux publics) a réalisées sous ma direction. Mais c’est sous l’effet conjugué de Kalemodou, de moi-même et d’autres cadres qu’on a construit la route Kouroussa-Kankan avec le pont sur le Niger de 372 mètres. C’est grâce à sa technicité qu’on a construit la route Kankan-Kouremalé longue de 217 km. C’est un ingénieur méticuleux, rigoureux, compétent et intègre. Nous avons réalisé la route Kankan-Kourémalé avec une économie de 16 millions de dollars sur le budget qui était approuvé. On a exécuté tout le projet dans le respect du délai et dans le respect du budget parce que nous nous étions mis dans la logique de servir la Guinée, pas celle de se servir », se glorifie l’opposant.

Cellou Dalein a pour finir félicité tous les militants qui ont contribué chacun de son côté à ce succès éclatant. « Nous avons reçu le soutien de plusieurs personnes qui ne sont pas de l’UFDG, des gens qui croient à notre projet de société, des élus des autres listes, des gens qui ont souhaité que l’opposition gagne, et nous avons gagné. C’est le moment de les exprimer en votre nom, notre profonde gratitude et notre reconnaissance. Et je sais que nous serons digne de leur confiance parce que nous ferons en sorte que les communes dont  nous avons la direction, soient gérées dans l’intérêt exclusif des populations de ces communes », promet le chef de file de l’opposition.