Après de violentes émeutes, un calme précaire revient à Matoto

0
405

Contrairement aux folles rumeurs faisant état de pillage des boutiques et magasins à Matoto, le constat de notre reporter révèle une toute autre chose. Déjà, un calme relatif y règne actuellement (14H 05).

Tout au long de la chaussée, les agents des forces de l’ordre et de sécurité sont déployés. Ils sont composés de gendarmes et de policiers. Et sur le terrain, le commandant de l’Escadron mobile N°4, le colonel Ibrahima Kalil Sidibé,  nous l’avons aperçu avec sa troupe au niveau de la gare routière.

Sur les portes des boutiques et magasins, des traces de projectiles sont perceptibles. Au moment où nous quittions sous presse, certains marchands étaient en train de vider leurs commerces pour les déplacer et les amener dans des endroits plus ou moins sûrs.