voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Après le passage en force électoral : le gouverneur de Labé tempère le discours

    El Hadj Madifing Diané, le gouverneur de la région administrative de Labé, réputé pour ses manières fortes, surtout quand il s’agit de casser de l’opposant, semble tempérer dorénavant son discours, après le passage en force électoral, qui a permis au président de s’octroyer un troisième mandat.

    C’est un Madifing Diané quasiment méconnaissable, qui a salué le calme qui a caractérisé dans la région de  Labé, au lendemain de l’investiture d’Alpha Condé, en tant que  premier président de la quatrième république de Guinée.

    Le gouverneur reconnaît enfin que le  Foutah est une région de paix et de stabilité. Alors qu’il ne s’est pas privé à des moments donnés d’user de la force pour faire plier les opposants au fameux troisième mandat.

    Pour le gouverneur, ce comportement « citoyen » des populations de Labé n’est pas surprenant : « je les félicite d’avoir observé dans cette région, le plus grand calme. Ça paraissait surprenant aux yeux de ceux qui ne connaissent pas le Foutah, mais pour ma part je n’étais pas surpris de constater ce calme car le foutah est respectueux de l’autorité de l’État. S’agiter ce jour ou plusieurs chefs d’états africains étaient dans notre pays ; c’est s’humilier. Et comme je le dis, nous dans notre éducation, avant que nous ne découvrions cette région, dans les chansons des griots on a toujours entendu que le Foutanien n’a pas peur, mais le Foutanien a peur de la honte », soutient-il.

    Ainsi, El Hadj Madifing Diané appelle sa population à la patience : « encore une fois, je les exhorte à avoir foi et confiance, à rester dans la patience. L’avenir appartient à ceux qui savent patienter. La Guinée n’appartient à personne et n’appartiendra à personne. Elle sera confiée à quelqu’un par la grâce de Dieu et nous prions toujours Dieu, qui qu’il soit ; celui auquel la Guinée sera confiée, que Dieu lui donne la force et les moyens nécessaires pour combattre la pauvreté au sein de nos population, parce que nous végétons dans la pauvreté », a conclu le gouverneur de Labé.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE