Après les affrontements de Kourémalé, le péfet de Siguiri appelle à l’apaisement

mai 7, 2018 12:10
0

Après une journée émaillée de violences dans la zone frontalière de Kourémalé avec  un mort et une dizaine de blessés, le préfet de Siguiri appelle au calme et à l’apaisement, a-t-on constaté sur place.

En effet,  l’affrontement entre Guinéens et Maliens à Kouremale a laissé des traces. Selon une source hospitalière, 63 personnes ont été blessées du côté guinéen et un mort à déplorer.
Face à cette situation, le préfet de Siguiri a fait appel à l’apaisement sur les ondes des radios locales. « C’est une question de Satan, sinon la célébration d’un mariage ne devrait pas tourner au drame. Le Mali et la Guinée sont liés par l’histoire donc, il faut que nous préservions cet acquis. Ces deux pays ne doivent pas s’affronter », dira Ibrahima Kalil Keita.
D’ailleurs, une rencontre est prévue entre les autorités maliennes et guinéennes ce lundi 7 mai 2018 à Kourémalé pour un apaisement de la situation qui semblait être très tendue hier dimanche.