Après sa rencontre avec Cellou, Ibn Chambas pense que le report des élections est une opportunité…

0
670
Chambas lors de la rencontre avec l’opposition guinéenne à Conakry lundi 27/01/2020.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel, Mohamed Ibn Chambas, est de nouveau en Guinée dans le cadre de la résolution de la crise guinéenne. Ce mardi 10 mars, il a rencontré Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition. (Photo d’archives)

Au sortir de cette entrevue avec le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), M. Chambas a affirmé que le report des élections pourrait constituer une opportunité d’aplanir les divergences des acteurs sociopolitiques : « le report des élections pourrait constituer une opportunité pour les acteurs politiques et sociaux en vue de la recherche de solution consensuelle pour des scrutins apaisés et participatifs. C’est dans cette optique que s’inscrit ma mission et me permettra de m’entretenir avec les acteurs et les partenaires. Il faut voir comment nous pourrons ensemble faire évoluer les choses. »

Cellou Dalein Diallo pense qu’il y a espoir pour trouver des solutions à la crise guinéenne qui sévit depuis plusieurs mois : « à son (Ibn Chambas, ndlr) avis ça peut être une opportunité pour se ressaisir de tous les côtés, pour ouvrir un dialogue, essayer d’aplanir les divergences afin d’aller à des élections équitables et inclusives. Pour cela nous avons rappelé les sources actuelles des conflits. C’est le cas notamment du fichier électoral, le non achèvement des élections locales et bien entendu, le président de la CENI qui ne fait pas preuve d’impartialité, de neutralité et maintenant la question du référendum. […] On espère que cette fois-ci avec ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, avec l’encouragement du président Issoufou, avec l’implication du Secrétaire général des Nations Unies, qu’il y aura une solution. M. Ibn Chambas nous a dit que le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guteres, est très préoccupé par ce qui se passe en Guinée et suit le jour au jour et essaie de jouer son rôle dans les formes les plus appropriées. Donc il y a toujours un espoir. »