Arrestation de présumés bandits : le Directeur de la DPJ explique comment le réseau a été démantelé

0
1008

Peu avant de déférer un groupe de présumés bandits ce jeudi 4 juin à la Maison centrale de Conakry, le Directeur central de la police judiciaire est revenu non seulement sur leurs interpellations mais aussi, il a sollicité une collaboration franche de la population guinéenne. Lisez !             

« Il s’agit d’un groupe de criminels qui fait des attaques à main armée. Mes services ont réussi à mettre main sur Ibrahima Kalil Kéita dit ‘’Tougui’’ qui était activement recherché par les services de police pour les faits d’attaques à main armée à plusieurs reprises. Interpellé et confondu avec les éléments de preuves, Tougui a dénoncé ses coauteurs et complices. Pour un premier temps, ils ont tous nié en bloc d’avoir pris part à des opérations. Mais quand le nommé Kébé a été interpellé, il a eu le courage de tout déballé. Il nous a montré où se trouvent les armes qu’ils ont utilisées.  Nous avons saisi une arme PMAK dont le canon est scié mais aussi, les différents pistolets automatiques. Une première de marque américaine… et un autre pistolet de marque Russe. Les objets volés sont notamment des téléphones, des numéraires et de fortes sommes mais aussi, les marchandises à savoir des tissus. Les opérations ont été faites dans les secteurs d’Enta, de Kountia CBA et la zone de Simbaya. Ce sont des jeunes gens de 18 à 25 ans qui se livrent à des pratiques criminelles. Au cours de leur dernière opération à Kindiadi, la riposte a permis de neutraliser un de leurs complices et une des armes est restée sur le site. Nous lançons un appel à la population parce que quelle que soit l’efficacité de la police ou de l’ensemble des services de défense et de sécurité, ces criminels vivent dans les quartiers et dans les concessions. Ils sont connus par leurs concitoyens. Nous demandons une franche collaboration des citoyens pour cette lutte active de la police nationale sous l’autorité du directeur général l’inspecteur général Ansoumane ‘’Bafoé’’ Camara afin que nous réussissons à sécuriser la population et leurs biens », a expliqué le Commissaire Aboubacar Fabou Camara à la presse.