Arrestation des braqueurs des clients de banques : plus d’une centaine de victimes ont saisi la police

0
765

Depuis la présentation des présumés braqueurs des clients des banques par le Commissariat Central de Gbessia sis dans la commune de Matoto, les victimes sortent tout azimut. Le commissaire central Mohamed Elmy Bangoura dit avoir reçu plus de cent appels ce samedi 28 novembre.

C’est le cas de Mathias Sagno qui a perdu plus de 48 millions. « Quand j’ai quitté la banque, je suis venu au bureau pour payer mes travailleurs. Il n’est resté que mon salaire et quelques collègues. Comme le lendemain était férié, je suis rentré avec le reste de l’argent. En cours de route, quand j’ai garé pour acheter le riz pour la maison, je n’ai même pas fait 10 minutes, je suis revenu trouver que ma vitre est cassée et ils ont emporté mon sac avec une valeur de 48 millions de francs guinéens», a-t-il témoigné.

Quant à Youssouf Diallo, il a retrouvé certains de ses objets notamment les téléphones.  « J’ai été victime de vol le jeudi dernier vers 10 heures 45 alors que je partais en ville. C’est devant un immeuble à Hamdallaye Rond-point qu’ils ont cassé la vitre de ma voiture. Ils ont pris mon sac à dos où j’avais beaucoup de documents, un ordinateur et trois téléphones. C’est quand j’ai vu dans les médias hier qu’ils ont  arrêté des bandits avec des objets, c’est pourquoi je suis venu voir si je pourrais retrouver mes documents et mes objets. Effectivement, les trois téléphones sont les miens, il manque un autre téléphone. Je remercie beaucoup la police qui fait un excellent boulot. J’espère qu’ils vont redoubler d’efforts afin que je puisse retrouver mes objets et mes dossiers précieux», a-t-il expliqué.

Pour sa part, le commissaire central de Gbessia, Mohamed Elmy Bangoura a rappelé que depuis la publication de l’arrestation des présumés bandits des clients des banques, les victimes ne font qu’appeler. «J’ai reçu un appel d’un citoyen depuis les Etats-Unis. Il m’a déclaré que le passeport qu’on a présenté appartient à son frère. Que ce passeport a été volé avec une somme de 100 mille dollars à Hamdallaye. Il m’a envoyé la photo de son jeune frère en question y compris son nouveau passeport. Après vérification, nous nous sommes rendus compte que c’est la même personne. Depuis hier, nous avons reçu plus d’une centaine de coups de fil des victimes», a-t-il fait savoir.