Arrestation des membres du FNDC : Abdourahamane Sano réagit

0
491

Deux activistes de la société civile du Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont été mis aux arrêts ce mardi 16 juillet par la Direction de la Police Judiciaire à Kaloum. Il s’agit d’Oumar Sylla connu sous le sobriquet de Foniké Mangué et  Sékou Koundouno.

Joint au téléphone par Guinéenews©, le Coordinateur national du FNDC, Abdourahamane Sano a « regretté cette arrestation de ses collaborateurs ». Cependant, il a indiqué que  ce sont des intimidations habituelles.  « Il s’agit de nous tester un peu avant de passer à une autre étape. Cela ne marchera pas, nous attendons le rapport de nos avocats et nous allons tirer toutes les conséquences », a-t-il expliqué.

« C’est Foniké Mangué qu’ils ont interpelé. Quand Sékou Koundounou est allé lui rendre visite, il a été aussi mis aux  arrêts sans convocation ni rien (rire). Selon nos informations, Foniké Mangué était habillé du tee-shirt du FNDC. Ce sont des intimidations habituelles, il s’agit de nous tester un peu avant de passer à une autre étape. Cela ne marchera pas, nous attendons le rapport de nos avocats et nous allons tirer toutes les conséquences…», a-t-il dit à chaud au bout du fil.

Le FNDC est composé de plusieurs organisations de la société civile et des principaux partis politiques guinéens. Il lutte contre toute modification de la constitution.