Arrestation d’un responsable de l’UFDG à Mamou, la ville sous tension

0
606
Suite à l’interpellation hier mercredi dans la soirée de Abdoulaye Djibril, le président de la section motard de l’UFDG de Mamou, ce mercredi 10 septembre, la ville carrefour est sous haute tension.   Dans la matinée, des motards ont fait le tour de la ville scandant « libérez Djibril ! Libérez Djibril! »
A 12h, certains ont commencé à barricader la rue commerciale empêchant le mouvement des véhicules. C’est ainsi que les commerçants du grand marché ont aussi vidé les lieux.
Quelques minutes après, les agents de la CMIS sont arrivés pour dégager les barricades et rétablir la circulation. Ils ont été suivis par les agents de l’escadron mobile.
Pendant que nous mettons cette dépêche en ligne, les motards et les pickups de la police et de la gendarmerie continuent leur parade dans la ville.
Abdoulaye Djibril serait arrêté suite aux événements qui ont perturbé le déroulement du double scrutin du 22 mars dernier. Au lendemain du scrutin, lui et Mamadou Madiou secrétaire fédéral du même parti avaient à l’époque échappé à une interpellation. Depuis, ils ont décidé de se cacher. Ce n’est que plusieurs semaines après, qu’ils ont repris leurs activités.
Hier, à la grande surprise, des agents sont arrivés à la boutique de Djibril, avantqu’il ne prenne. Mais il sera pourchassé et arrêté.
Au-delà d’être président de la section motard, Abdoulaye Djibril est un conseiller communal de la mairie de Mamou.