Arrêt des travaux de la réhabilitation du pont de Bagou (Mali) : la mise au point du ministère des TP

0
704

Le pont de Bagou qui relie la préfecture de Mali à celle de Labé a cédé il y a des mois. Pour éviter que les deux préfectures ne soient coupées, le ministère des Travaux publics a engagé l’entreprise PETROMAN pour vite construire l’ouvrage de franchissement, puisque cette même entreprise qui avait fait les travaux à Linsan.

Mais l’arrêt des travaux a créé chez les riverains qui ont été aussitôt habités par la peur d’un isolement total de leur localité. Face à la situation, le département des Travaux publics se veut plutôt rassurant. «Contrairement aux informations reçues sur le pont de BAGOU en construction et qui feraient état d’un isolement de la préfecture de Mali par rapport aux autres préfectures de la région de Labé, le ministère des Travaux publics tient à rassurer la population que des dispositions sont prises par l’entreprise PETROMAN pour assurer la fluidité du trafic en attendant la reprise effective des travaux», indique un communiqué dudit ministère qui précise que c’est plutôt la déviation faite par l’entreprise qui a été submergée: « dans le cadre de la construction du pont, une déviation était aménagée. Malheureusement, à cause des fortes pluies qui s’abattent actuellement sur Mali et environnants, la déviation est submergée par la montée des eaux.»

Enfin, le ministère des TP soutient que les travaux vont reprendre bientôt : «nous tenons par ailleurs à souligner que les travaux sur le pont reprendront dans les jours à venir pour le bonheur des usagers de cet axe routier très important. »