Arrêt sur image: la camionnette qui décolle!

octobre 29, 2018 6:38
0

Nous sommes restés longtemps à attendre que cette camionnette que l’on voit sur cette image, prenne le départ sous nos yeux. Une vraie énigme dont nous voulions voir l’aboutissement. Hélas ! notre attente a été vaine. Rien ne s’est produit. Nous étions curieux de savoir comment son conducteur allait s’y prendre pour la faire bouger ou…décoller!

Qu’avait-il choisi entre, décharger le véhicule, réduire ou équilibrer le chargement, délester l’arrière pour stabiliser l’avant? Nous n’en avons rien su.

Au-delà du caractère ahurissant que dégage cette scène, c’est la surcharge qu’il faut évoquer. Bon nombre d’automobilistes en sont friands. Ils  croient gagner plus rapidement de l’argent. C’est plutôt le contraire qui se produit.  La  charge d’un véhicule est toujours déterminée par le fabricant. Cela est exprimé en termes de  PTAC (poids total autorisé en charge) et de PTRA (poids total roulant autorisé), clairement mentionnés sur la carte grise. Tout dépassement de ce poids fixé est une infraction au code de la route.

A titre indicatif, la charge à l’essieu recommandée par la CEDEAO, à tous ses états membres, est de 11t, 5.

Un  véhicule en surcharge contribue à la dégradation rapide de la chaussée, surtout quand c’est un poids lourd.  De même, il est plus sujet aux accidents. Son poids excessif compromet sa maniabilité, le rendant moins sûr à la conduite. Enfin, le véhicule surchargé est prématurément amorti. Il tombe plus fréquemment en panne à cause des fortes sollicitations auxquelles il est soumis. Ce qui entraîne des charges financières fréquentes et onéreuses, pouvant conduire à la faillite du transporteur.