Arrêt sur image : un chargement bien insolite  

0
747

C’est le cas de le dire, ce chargement présente tous les attributs de l’extraordinaire. Il n’est pas si lourd que ça, rassurez-vous ! Rien que des valises neuves empilées et bien entendu vides, cela va sans dire. Par contre, et c’est bien ce qui attire le regard et retient l’attention, ce chargement présente un aspect particulier qui fascine et surprend, à la fois. A la vue de ce véhicule, des exclamations et interrogations fourmillent dans la tête et nous voici, aussitôt interpellés: quel talent d’équilibriste, nous montre-t-on là ! Comment a-t-on réussi à superposer sur le toit de ce vieux tacot, autant de valises et jusqu’à cette hauteur ? Sans sangles apparentes. On ne voit là que quelques filets d’emballage couvrant les valises !

Du reste, l’étonnement est encore plus grand dès lors qu’on dépasse le véhicule. C’est là qu’on se rend compte de l’ingéniosité du convoyeur. Il ne voulait sans doute rien perdre de cette opportunité de déplacement qui s’offrait à lui, par la grâce de Dieu.  Ainsi, pour gagner d’un seul coup sa recette journalière, il a brassé large, en faisant preuve d’imagination. A l’avant du véhicule, les valises ont été entreposées en moins haut que ce que nous apercevons de l’arrière. Mais, notre bonhomme s’est rattrapé dans le sens de la longueur. Il a étalé le chargement  sur trois rangées, jusqu’à surplomber et même dépasser le pare brise, de la moitié d’une valise. Sans aucun appui  apparent.

C’est ainsi que ce véhicule roulait, le plus ‘’tranquillement’’ du monde. En toute insécurité et en toute impunité ! En plus du danger qu’il représentait, il constituait une source de distraction pour tous ceux qui le rencontraient ou le dépassaient. Tous tournaient inévitablement le regard dans sa direction, pour un commentaire. Ce seul statut d’élément distrayant est une source de risques potentiels pour la circulation routière. Il est dit en effet, que ‘’la conduite automobile exige une attention de tous les instants, sans laquelle tout devient danger’’.

Quant aux autres aspects, c’est à la police routière d’en juger. Théorie de l’équilibre instable oblige, ce colis ou cette montagne de valises peut s’écrouler à tout moment et entraîner des conséquences fâcheuses sur la route, sur des individus ou des biens d’autrui.

Du reste, nous ne manquons pas tant que ça, de véhicules de transport pour nous permettre de faire n’importe quoi, n’importe comment et n’importe où. Même si ce palliatif que nous voyons là ne pousse pas au rejet mais, plutôt, à l’étonnement et au sourire.