Assainissement de la ville de Conakry : forte mobilisation des citoyens de Dabondy pour l’opération

0
1502

La participation citoyenne à l’assainissement de la ville de Conakry, organisée habituellement le dernier samedi de chaque mois, ne faiblit pas. Tôt ce samedi ce 2 mars 2019, les citoyens de plusieurs quartiers de Conakry, notamment Dabondy, ont pris d’assaut les rues pour apporter leur contribution à l’assainissement de la ville à l’aide des outils de balayage et de ramassage des ordures ménagères.

Moussa Moïse Soumah, diplômé et président d’une ONG, soutient  l’opération d’assainissement. Il est motivé par l’appui du ministère des Travaux publics: « c’est une activité nationale. Nous-mêmes, avant que cette campagne d’assainissement ne soit lancée, on assainissait le quartier. Le civisme est une chose très importante dans le pays. C’est ainsi que nous avons décidé de participer  à ces actions. Depuis trois mois, le ministre des Travaux publics, nous a donnés des brouettes, des pelles, des balais et cela nous a beaucoup aidé dans le cadre de l’assainissement. Et ce geste nous a motivé davantage à poursuivre le travail. Chaque dernier samedi, nous motivons les jeunes hommes, les femmes et même les vieilles pour sortir comme ça a été le cas d’aujourd’hui ».

Antoinette Camara, citoyenne du même quartier participe aussi pour la première fois à  cette campagne d’assainissement. L’engagement des autres citoyens du quartier a motivé cette dame: « en tant que citoyenne, c’est ma première fois d’assister aux travaux d’assainissement. Donc, quand j’ai vu l’initiative, tout le monde est motivé dans le quartier, moi aussi comme je suis dans le quartier, je me suis engagée dedans parce que c’est la propriété avant tout. En plus, c’est le mois des femmes. Je dois aussi participer parce que  »tout ce que femme veut Dieu le veut ». Je lance un appel aux femmes de venir participer à l’assainissement comme moi, balayer, rendre la ville propre. Parce que quand nous, les femmes nous sommes devant, les hommes vont nous suivre« .

Le ministre des Travaux publics, Moustapha Naïté, en tant que président de la commission interministérielle de la campagne d’assainissement, a fait le tour de plusieurs quartiers de la ville de Conakry ce samedi matin pour constater la participation des citoyens à l’opération d’assainissement.

« Ça ne me surprend pas qu’à l’occasion de cette journée de fête internationale des femmes qu’elles prennent de telle initiative et spécialement à Dabondy. Quand on sait que les jeunes de Dabondy sont toujours à l’avant-garde de beaucoup de projets, beaucoup d’initiatives.  Nous savons que quatre heures ne suffisent pas pour nettoyer Conakry, mais nous pensons que quatre heures par mois peuvent aider non seulement à conscientiser la population, mais aussi faire en sorte qu’il y ait cette mobilisation citoyenne. Cette mobilisation de la population et aussi développer le vivre ensemble dans nos communautés« , a déclaré le ministre.