Assainissement : le ministre Naïté appelle à une implication citoyenne de tous

décembre 29, 2018 6:45

« Ce que nous posons n’a  ni couleur politique ni couleur partisane mais plutôt contribue à assurer et à garantir le bien-être à tous les citoyens guinéens…»

La sixième journée nationale de la campagne d’assainissement de la ville de Conakry s’est tenue ce 29 décembre, la dernière de l’année 2018. Du Camp Carrefour (Cosa) à Enta, en passant par Sonfonia, les services de défense et sécurité, l’Agence Nationale de la Salubrité Publique  (ANASP), ont commencé le ramassage des ordures depuis la nuit dernière.

« Chaque dernier samedi du mois on effectue dans la ville de Conakry des travaux d’assainissement. Vous l’aurez constaté qu’aujourd’hui, nous avons avec l’ANASP, l’agence qui s’occupe naturellement de l’assainissement et les forces de sécurité et de défense, avec l’assistance aussi des entreprises partenaires, nous avons procédé au ramassage des tas d’ordures au niveau des points critiques qui pouvaient faire des milliers de mètres cubes. C’est le cas d’Enta, Sonfonia… », a indiqué Moustapha Naïté à la faveur de cette campagne d’assainissement.

Le ministre des Travaux Publics qui pilote de cette campagne d’assainissement, a demandé l’implication de tous les citoyens afin de rendre la ville de Conakry propre. « Le ramassage des ordures a commencé tard la nuit. Ça va se poursuivre tout la journée. L’appel que je voudrais lancer une fois encore à la population, c’est que la question de la gestion des déchets ménagers est une problématique de tous les jours et qui nous concerne tous. Parce que c’est nous-mêmes qui produisons ces ordures. Nous les produisons chez nous et nous les mettons  dans les lieux publics. Donc, il est important que chacun de nous, pour notre participation citoyenne,  fasse un tout petit peu d’effort pour rendre notre ville propre. Je pense que ce sera l’effort de tous. Le gouvernement seul ne peut pas le faire, nous allons encore davantage multiplier la sensibilisation. Nous sommes à notre sixième samedi et je voudrais noter avec satisfaction que la mobilisation cette fois-ci, au niveau en tout cas des services publics de l’Etat, a été à la hauteur et nous en appelons davantage à la population de nous rejoindre dans cet effort.  Parce que quand la ville est propre, les ordures sont dégagées, c’est à l’avantage de tous, c’est tout le monde qui y gagne.  Quand la ville est propre, cela nous permet d’éviter les épidémies, les maladies », a-t-il expliqué

Pour le ministre Naïté, cette action n’est nullement politique, mais elle est purement civique :  » ce que nous posons n’a ni couleur politique ni couleur partisane mais plutôt contribue à assurer et à garantir le bien-être à tous les citoyens guinéens. Parce que quand vous passez à Enta et vous trouvez qu’il est propre, l’air qu’on y respire est pour tout le monde sans distinction aucune. Je pense que  cette situation, nous devons tous nous y mettre pour rendre Conakry propre. Il ne sert à rien de rester dans son salon pour dire que Conakry est sale, quand on ne contribue pas soi-même à faire changer positivement les choses. »