Assassinat d’un taxi-motard à Labé : les siens boycottent la circulation ce jeudi et réclament justice

0
397

La mort de Abdoulaye Baldé, un taxi-motard dont le corps a été retrouvé le mardi 2 juillet dans un buisson, au quartier Donghol, est vivement condamnée par la l’ensemble des membres de sa corporation qui parlent même d’un assassinat ciblé. Apres l’enterrement du jeune hier mercredi, les taxi-motards de la commune urbaine de Labé ont décidé d’entamer une série de manifestations afin de réclamer justice dans cette affaire, a appris Guinéenews.

Déjà ce jeudi, ils ont décidé de bouder la circulation durant toute la matinée. Le Secrétaire chargé des relations intérieures du syndicat des taxi-motos de la CNTG (confédération nationale des travailleurs de Guinée) revient sur les raisons de ces actions qu’ils envisagent :« C’est une manière pour nous d’exprimer notre amertume à la population de Labé et à toutes les autorités locales. Il s’agit de leur montrer que nous sommes victimes d’attaques à chaque fois. Le dernier cas en date, c’est celui de la mort de Abdoulaye Baldé. Il a été tué dans la journée du 2 juillet 2019 en pleine journée. Parce que nous avons appris qu’il a quitté la famille le matin pour aller travailler. C’est par la suite que son corps a été retrouvé dans la commune urbaine de Labé, précisément dans le quartier Donghol.»

Une information qui a été confirmée par, Ousmane Bah, le commandant de la police communale de Labé. « Ce sont des enfants qui, de passage, ont découvert le corps dans un buisson. Alertés, nous nous sommes rendus sur place et nus avons compris qu’il a été tué puis transporté à ce niveau. Parce que son corps présente des traces de couteau. Il est poignardé huit fois. C’est ainsi que autorités nous ont demandés de déposer le corps à l’hôpital», a expliqué ce Responsable de la police communale de Labé.

Pour éviter de paralyser complètement la circulation, les conducteurs de taxi-moto ont décidé de faire de boycotter la circulation toute la matinée. «…Nous avons rédigé des communiqués pour informer tous les conducteurs de mototaxi afin de faire de cette journée une journée de deuil de 8 heures jusqu’à 12 heures. L’enquête est en cours. Nous avons reçu des informations sur son lieu de résidence qui est Konkola. Nous continuons de réunir les informations dans le cadre des enquêtes. Je vous rappelle qu’il a officiellement adhéré à notre syndicat que le 10 juin dernier. Nous lui avons affecté le numéro 9433. C’est un nouveau numéro qui n’a pas de gare fixe pour le moment », a indiqué Samba Sow du Syndicat taxi-moto de Labé.

Par ailleurs, il faut rappeler que l’enterrement de Abdoulaye Baldé a eu lieu hier mercredi après la prière de 14 heures au cimetière de Konkola en présence des responsables syndicaux et des centaines de taxi-motards.