Attaque contre Ousmane Gaoual à Fria: Le directeur national des impôts rejette toute responsabilité

0
942
Très envie sur le terrain du combat contre le double scrutin du 1er mars, le député Ousmane Gaoual était à Fria où des violences ont été enregistrées dans la matinée de ce jeudi. Des incidents que  l’opposant attribue au directeur national des impôts qui rejette toute responsabilité.

Au téléphone de Guineenews, le député accuse des jeunes proches du directeur national des impôts, Aboubacat Makhissa Camara, d’avoir attaqué son cortège à Tormelin. Il affirme que « les assaillants sont sortis de son (Aboubacar Makissa Camara ndlr) domicile qui se trouve à quelques mètres de la route.

Et d’insister « qu’ils nous ont caillassés », avant de dresser un bilan dont « des dégâts sur le véhicule, une personne qui a été fracturée, une autre qui a eu une entorse.

Le directeur national des impôts interrogé sur ces faits, rejette toute responsabilité. Au contraire, Aboubacar Makissa confie avoir tout fait pour éviter des ennuis à l’opposant à Fria. Dans ses explications, le DNI met plutôt en cause des membres du cortège du député pour avoir agressé son propre frère. Ce qui aurait suscité la réaction des jeunes d’une localité située après le centre de la localité de Tormelin.

Une version catégoriquement réfutée par le député que des membres de la mouvance accusent à leur tour d’avoir organisé un meeting à Fria, en ignorant des dispositions de la mairie. Même si celle-ci aurait dit avoir agi sous pression des autorités régionales.

A noter que du côté de la mouvance présidentielle également, l’on déplore au moins une victime. Un jeune homme qui aurait reçu un caillou causant une blessure ouverte sur sa tête.