Attaque sur la nationale Labé – Conakry : Plus de 23 millions et des objets de valeur emportés

0
900

Les passagers d’un taxi en provenance de Conakry pour Labé, a été pris pour cible  dans la nuit du lundi 10 août  par des individus armés, aux abords du poste de contrôle de Foulaya, dans la préfecture de Kindia. Les passagers du véhicule ont tous été dépouillés de leurs biens dont entre autre un montant estimé à plus de 23 millions et un téléphone d’une valeur de 700 euros, a appris Guinéenews de sources concordantes.

Après le constat dressé par les services de sécurité et les déclarations des victimes qui ont été entendues du côté de Kindia, le véhicule est arrivé à Labé hier mardi comme le confirme ici El Hadj Maladho Zawiya Diallo, le secrétaire général du syndicat des transports et mécanique général CNTG (confédération nationale des travailleurs de Guinée), que nous avons contacté.

« C’est effectif, il y a eu l’attaque sur la nationale Conakry Labé, précisément à la rentrée de Kindia. Les malfaiteurs ont arraché  23 millions GNF et un téléphone en provenance de la France qui aurait été acheté à 700 euros. Heureusement il n’y a pas eu de blessé, ni de mort. Le véhicule est arrivé à Labé. Donc, ceux de Kindia ont pris l’engagement de rechercher les coupables ; mais comme vous le savez, normalement c’est la sécurité qui devrait rechercher les auteurs » rappelle le syndicaliste.

De son côté, le chauffeur est brièvement revenu sur le film de l’attaque : «j’ai retardé au niveau du poste de contrôle de Foulaya de 00 heures jusqu’à 4 heures du matin. Après là-bas, nous avons eu une crevaison. C’est au moment où je changeais le pneu que quatre individus armés de fusils de guerre et à bord de deux motos, nous ont trouvés sur les lieux. Immédiatement, ils se sont mis à tirer en l’air. C’est ainsi qu’ils nous ont demandé de nous coucher par terre. Par la suite, ils ont ouvert le véhicule pour prendre tout ce qu’il contenait. Il s’agit entre autre, des bagages et de l’argent. Un des passagers a perdu 23 millions GNF, un autre a perdu 700 mille, plus des montants non déterminés et des objets de valeur » déplore Mamadou Saliou Diallo, le chauffeur du taxi en question, au micro de guineenews.

Le chauffeur et ses passagers ont également été entendus par le syndicat des transports et mécanique générale de Labé qui promet d’assurer le suivi du dossier auprès de leurs collègues de Kindia.