Au lendemain de l’appel à manifester du FNDC, l »autoroute Fidel Castro renoue avec son ambiance habituelle

0
817

Suite à l’invite à manifester faite par les membres du Front national pour la défense de la Constitution, la journée d’hier lundi 14 octobre a été particulièrement agitée dans plusieurs quartiers de Conakry, ainsi que dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Outre les actes de vandalisme signalés à maints endroits du pays, l’on déplore malheureusement des cas de blessés et de morts, même si les langues ne se délient quant au nombre de personnes ayant succombé à leurs blessures.

Sur l’autoroute Fidel Castro ce mardi 15 à 7H 15, le constat de notre reporter révèle une fluidité dans la circulation routière, avec quelques légers ralentissements notamment au niveau de certains grands carrefours, comme à la Tannerie et à l’aéroport.

Il en reste de même pour le commerce petit commerce avec une forte présence des femmes vendeuses de tubercules et d’articles divers essentiellement destinés à la consommation.

Rencontrée à Matoto, assise derrière son étalage, dame Mballia Sylla Sylla justifie sa présence par le fait qu’elle et les siens vivent du quotidien.

« Ce qui se mange aujourd’hui doit se chercher aujourd’hui. Autant comprendre que je n’ai pas à gagner en restant à la maison. C’est pourquoi j’invite les autorités à s’entendre avec les protestataires et que le président dise clairement ce que le peuple veut entendre », formue-t-elle en langue nationale soussou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.