Audiences criminelles de Labé: tous les accusés dans le meurtre de Diouwé acquittés

février 20, 2019 2:09

Entamées le lundi dernier au tribunal de première instance de Labé, les audiences criminelles se poursuivent avec en tout 17 dossiers au programme. Il a fallu 48 heures au juge audiencier pour trancher dans le premier dossier au compte de l’année judiciaire 2019. Ainsi, les 4 accusés dans le meurtre de Diouwé Bhoye Diallo ont tous été acquittés à la suite des débats qui ont conclu leur innocence.

Le dossier en question remonte au 25 août 2017 lorsque le corps de Diouwé Bhoye Diallo (une sexagénaire) a été retrouvé sans tête à Garki dans la sous-préfecture de Popodara, préfecture de Labé. Un crime qui avait provoqué stupeur et tension dans le village. Car, il vous souviendra que la population en colère avait démoli puis incendié la concession du principal suspect.

A l’issue de ces débats devant les juges, il a été établi que Amadou Sadio Diallo, le principal accusé dans cette affaire de meurtre, souffre d’une dépression mentale comme l’indique son certificat médical.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de la défense Me Alpha Mariam Diallo, bâtira son argumentaire sur handicap mental de son client : «le ministère public et moi-même avons estimé que les faits reproché ne leur sont pas imputables. C’est plutôt le fils de Mamadou Alpha Diallo qui pour la première fois a dénoncé son père et son ami et qui par la suite s’est rétracté pour dire que c’est encore lui dont l’état mental est déficitaire, qui serait l’auteur des faits…» 

Finalement le tribunal a ordonné l’acquittement de Mamadou Alpha Diallo, Mamadou Aliou Diallo, Alhassane Kéita. En plus Amadou Sadio Diallo, l’auteur du crime dont le déficit mental a été prouvé est aussi acquitté afin qu’il soit interné dans un centre psychiatrique pour éviter qu’il ne commette des faits similaires.