Avis d’appel d’offres de l’OMS pour les travaux de rénovation de quatre centres de santé

juillet 5, 2018 5:30
0

L’objet du présent Avis d’appel d’offres (AAO) : TRAVAUX DE RENOVATION DE QUATRE CENTRES DE SANTE

DATE DE CLÔTURE : 18 Juillet à 12h00

            DESCRIPTION :

Le gouvernement de la République de Guinée a bénéficié d’une aide financière portant sur le « Renforcement  des capacités Nationales Post-Ebola à répondre efficacement aux futures épidémies de santé » à travers les fonds MPTF.

Une partie de cette aide est consacrée à la rénovation des centres de santé. Le présent appel d’offre concerne la rénovation des centres de Santé de Koulé (Préfecture de N’zérékoré), Centre de Santé d’Oremai (Préfecture de Macenta), Centre de Santé de Témessadou (Préfecture de Guéckédou) et le Centre de Santé de Kaback (Préfecture de Forécariah).

La mise en œuvre de ce projet sera assurée par l’OMS en collaboration avec le Ministère de la Santé et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

L’OMS sollicite des offres sous pli fermé de la part des soumissionnaires pour exécuter des travaux prévus dans le projet en offre unique, pour l’un ou l’ensemble des lots suivants :

Lot 1 : Centre de Santé de Koulé (Préfecture de N’zérékoré),

Lot 2 : Centre de Santé d’Oremai (Préfecture de Macenta),

Lot 3 : Centre de Santé de Témessadou (Préfecture de Guéckédou),

Lot 4 : Centre de Santé de Kaback (Préfecture de Forécariah).

Les prestataires sont invités à visiter ces différents centres de santé et fournir une offre financièrepour les travaux de rénovation liés à :

  • La maçonnerie
    • réfection des murs
    • crépissage
    • fourniture et pose d’un carrelage sol
    • Construction de cloisons là où le besoin est identifié
    • Travaux d’étanchéité là où le besoin est identifié
  • La menuiserie
    • Pose et peinture des plafonds
    • Fourniture et pose des portes
    • Fourniture et pose des fenêtres
  • La plomberie
    • Création d’un point d’eau
    • Adduction d’eau interne
  • La Peinture

Les entreprises nationales, les groupements d’entreprises sont admis à concourir pour l’exécution des travaux.

  1. INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES :

2.1. La devise de l’offre est le Franc Guinéen.

2.2 Composition du dossier

Les soumissions doivent comprendre :

    2.2.1 Une offre technique portant sur les travaux à réaliser, les documents administratifs de la société, délai de réalisation des travaux, garantie accordée par la société réalisatrice des travaux, la liste de matériels et moyens à mobiliser pour la réalisation des travaux.

    2.2.2 Une offre financière indiquant les modalités de paiement et toutes autres informations jugées utiles.

2.3 Qualifications requises

    Pour que les offres soient valables, les soumissionnaires doivent répondre aux exigences suivantes :

   2.3.1 Etre reconnue comme une entreprise spécialisée dans le domaine de la construction/rénovation des édifices publics.

MÉTHODE DE SOUMISSION :

Toutes les offres seront soumises par voie de courrier au plus tard le 18 juillet 2018 à 12h00 date de clôture de la consultation, en indiquant le numéro de lot auquel vous soumissionner à l’attention de l’administrateur du Bureau de la Représentation de l’OMS en Guinée sis Immeuble BAH, Cameroun, BP : 817 Conakry avec la mention ‘’Rénovation des centres de santé’’.

Les spécifications techniques et le dossier complet sont soumis par la même voie. Les offres soumises par d’autres voies ne seront pas prises en compte.

VALIDITÉ DES OFFRES

Les offres restent valables pour une période de 90 jours à compter du 18juillet 2018. L’OMS se réserve le droit de passer des commandes similaires pour d’autres destinations à une date ultérieure au cours de la période de validité, à la condition de l’acceptation du fournisseur.

DEMANDE D’INFORMATIONS A l’OMS PENDANT LE PROCESSUS DE SOUMISSION :

Seules les demandes écrites seront reçues. Les questions sont soumises selon le format «Numéro de Paragraphe – Question». La réponse aux demandes écrites sera transmise par écrit à tous les soumissionnaires.

MODALITÉS ET CONDITIONS GÉNÉRALES :

Toute commande résultant du présent avis d’appel d’offres contient les modalités et conditions générales du bon de commande fixées par l’OMS (annexe 1) et toutes autres modalités ou conditions spécifiques précisées dans le présent avis d’appel d’offres.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

Toute information que le vendeur jugera nécessaire pour garantir ou  clarifier l’offre (par exemple, les détails techniques, la conformité aux normes, etc.) peut être inclus, à condition qu’une référence appropriée et claire soit indiquée dans l’offre.

ANNEXE1

DROITS DE L’OMS :

Au cas où le fournisseur n’exécute pas ses obligations contractuelles conformément aux conditions générales du bon de commande, y compris, mais sans s’y limiter, lorsqu’il ne peut ni obtenir de licences d’exportation nécessaires, ni effectuer de livraison pour tout ou partie des biens dans les délais ou dates de livraison convenus, l’OMS, après avoir donné un préavis raisonnable d’exécuter et sans préjudice de tous autres droits ou recours, peut exercer un ou plusieurs des droits suivants :

  1. acquérir tout ou partie des marchandises par d’autres sources, auquel cas l’OMS peut tenir le fournisseur responsable de toute dépense supplémentaire occasionnée par ce fait,
  2. rejeter la livraison de tout ou partie des marchandises,
  1. résilier le bon de commande.

ADJUDICATION :

L’OMS se réserve le droit :

  1. d’attribuer le marché à un soumissionnaire de son choix, même si son offre n’est pas la moins disante;
  2. d’attribuer des contrats distincts et de conclure plusieurs accords pour un ou plusieurs articles, lorsque de l’avis de l’OMS l’offre acceptable la moins disante ne peut pas satisfaire pleinement aux exigences, ou si l’OMS estime nécessaire de le faire. Tout arrangement en vertu de cette condition se fera sur la base du prix proposé dans l’offre acceptable la moins disante, la deuxième offre acceptable la moins disante et la troisième offre acceptable la moins disante, selon qu’elle est plus sensible et répond entièrement aux exigences. L’OMS se réserve également le droit d’accepter uniquement une partie des articles et/ou des quantités indiqués;
  3. d’accepter ou de rejeter toute offre, et d’annuler la procédure d’appel d’offres et de rejeter toutes les offres à tout moment avant l’attribution du contrat, sans engager sa responsabilité à l’égard du ou des soumissionnaire (s) affecté (s) et sans aucune obligation d’informer le ou les soumissionnaire (s) sur les motifs de l’action de l’OMS;
  4. d’attribuer le contrat sur la base des objectifs particuliers de l’Organisation à un soumissionnaire dont l’offre est considérée comme répondant le mieux aux exigences de l’Organisation et de l’activité concernée;
  5. de ne pas octroyer de contrat du tout;
  6. de rejeter tout article ou toute offre qui n’est pas en conformité avec les spécifications et les exigences énoncées dans le présent avis d’appel d’offres. En outre, l’OMS peut dans l’intérêt de l’Organisation, rejeter toutes les soumissions sans avoir à motiver sa décision.

L’OMS a le droit d’éliminer des soumissions pour des raisons techniques ou pour toute autre raison au long du processus d’évaluation/sélection. L’OMS ne peut en aucun cas être tenue de révéler aux soumissionnaires la manière dont l’offre a été évaluée, ni de leur en parler, ni de fournir toute autre information relative au processus de sélection/d’évaluation ni de révéler les raisons qui ont conduit à l’élimination d’un soumissionnaire.

REMARQUE : l’OMS agit en toute bonne foi en publiant le présent avis d’appel d’offres (AAO). Toutefois, ce document ne contraint pas l’OMS à octroyer au soumissionnaire un contrat d’exécution de travaux ou de fourniture de produits ou de services.

ENGAGEMENT DU SOUMISSIONNAIRE :

Le soumissionnaire doit immédiatement informer l’OMS des soucis graves de qualité et/ou de sécurité liés à la fabrication, au contrôle ou à l’utilisation de ses produits, y compris la suspension ou l’annulation des autorisations de mise sur le marché. Cette mesure s’applique aussi bien pour les périodes qui précèdent que pour celles qui suivent l’attribution du contrat.

En cas d’attribution du contrat, le soumissionnaire, s’engage à travailler avec l’OMS pour réduire au minimum les risques potentiels de santé publique soit en organisant rondement le retrait ou le remplacement des produits défectueux, soit en couvrant les coûts directs et connexes liés au remplacement de ces produits défectueux dans les délais, comme stipulé dans les exigences contractuelles.