Avis de recrutement d’un(e) responsable de suivi-évaluation et relations sectorielles pour le projet du CEMS/ISMGB

0
193

République de Guinée

Travail- Justice- Solidarité

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

INSTITUT SUPERIEUR DES MINES ET GEOLOGIE DE BOKE (ISMGB)

Centre Emergent Mines et Société (CEMS)

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN(E) RESPONSABLE DE SUIVI-EVALUATION ET RELATIONS SECTORIELLES POUR LE PROJET DU CEMS/ISMGB

TERMES DE REFERENCE

RESPONSABLE DE SUIVI EVALUATION ET RELATIONS SECTORIELLES  

 Février 2020

  1. CONTEXTE

Le Projet du Centre Emergent Mines et Société (CEMS) est initié par la Banque Mondiale sur proposition du gouvernement guinéen.

L’objectif principal du « Projet de Centres d’Excellence Africains » est de promouvoir la spécialisation régionale entre les universités africaines participantes dans des domaines devant permettre de relever des défis régionaux et de renforcer les capacités de ces universités à offrir une formation de qualité et une recherche appliquée.

Le projet CEMS s’articule autour de quatre principaux indicateurs de performance qui sont :

  • la spécialisation régionale approuvée et le niveau de préparation institutionnelle ;
  • l’excellence dans l’éducation, la capacité de recherche et l’impact sur le développement ;
  • la gestion financière en temps opportun, la transparence et la revue au niveau institutionnel ;
  • la passation des marchés en temps opportun et auditée.

Le CEMS est un projet bâti sur l’approche P4R avec pour principe, les décaissements basés sur la réalisation des résultats liés aux indicateurs de performance.

Pour accélérer les processus de mise en œuvre d’une telle approche et après des échanges avec la Banque Mondiale, La Directrice Générale de l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké (ISMGB), Présidente du Conseil de l’Institut lance cet appel à candidature pour le recrutement d’un  Responsable de Suivi-Evaluation et de Relation Sectorielle.

  1. OBJECTIF

L’objectif est de mettre en place un système intégré de suivi et évaluation pour le projet, superviser le suivi des composantes, sous composantes et activités du projet, fournir une assistance, participer au développement du système d’information intégré et à la formation du personnel responsable de suivi et évaluation des composantes et sous composantes du projet.

  • DESCRIPTION DES TACHES

Sous la supervision directe du Coordinateur, le Responsable en Suivi et Evaluation sera chargé des tâches suivantes :

Responsabilité 1 : La planification des activités et la mise en place du système de suivi-évaluation du projet

  • Initier, avec la collaboration l’équipe du projet, des séances de planification des activités ;
  • Elaborer un manuel de Suivi et Evaluation en tenant compte du document du projet, du manuel des procédures administratives, financières et comptables, du manuel d’exécution du projet ;
  • Concevoir, en rapport avec les services techniques impliqués dans la mise en œuvre du projet, un système de Suivi et Evaluation Participatif du projet basé sur : les besoins en information des différentes parties prenantes et les indicateurs du projet ;
  • Concevoir, en rapport avec les services techniques des outils pour assurer la collecte, l’enregistrement et l’analyse de données afin de générer les informations nécessaires au bon suivi des activités et une mesure adéquate des résultats atteints par rapport aux indicateurs de base du projet ;
  • Définir, en rapport avec les services techniques les mécanismes de circulation des données, les délais, le rôle et la responsabilité des acteurs dans la gestion des données de suivi et d’évaluation ;
  • Travailler étroitement avec les responsables financiers et comptables pour l’élaboration des tableaux de bord techniques, financiers et de contrôle de gestion ;
  • Elaborer, en rapport avec les services techniques les rapports d’activités périodiques et d’avancement du projet ;
  • Générer, en rapport avec les services techniques des informations pour alerter à temps le CEMS et le CICP des risques de retard, de déviation ou de contre-performance ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des organes chargés du Suivi-Evaluation au sein des autres ministères techniques impliqués dans l’exécution du projet ;
  • Organiser les ateliers de planification opérationnelle des activités et consolider les PTBA/PAAB des structures, parties prenantes dans la mise en œuvre du projet, en un PTBA/PAAB global du projet ;
  • Appuyer les responsables des structures, parties prenantes dans la mise en œuvre du projet, à la planification opérationnelles des activités, au suivi de l’exécution et à la rédaction des rapports ;
  • Superviser les arrangements pour le suivi des résultats y compris l’évaluation à mi-parcours du projet qui pourrait être utilisée par le ministère et les bailleurs de fonds pour évaluer l’efficacité d’exécution du projet et aussi bien que l’évaluation en fin de projet ;
  • Définir les indicateurs de suivi-évaluation (suivi des activités et de l’impact) ;
  • Définir les méthodes, outils et procédures de suivi-évaluation (tableau de bord et outils de suivi périodique) ;
  • Etablir une grille d’évaluation des activités du programme et des projets ;
  • Définir un canevas et une périodicité de rapportage.

Responsabilité 2 : Le suivi-évaluation régulier des activités des projets

 

  • Coordonner la collecte des données de référence et la comparaison des données durant l’exécution du projet, développer et maintenir la base de données du projet ;
  • Examiner, revoir les indicateurs des enquêtes et la collecte continue et routinière des données, et assurer que les données du S&E sont valides, accessibles et mis à jour ;
  • Organiser la collecte et le traitement des informations nécessaires au suivi de l’exécution des activités des projets ;
  • Effectuer le suivi de la planification opérationnelle du projet CEMS de l’ISMG de Boké (PTBA, activités des projets, résultats) et le suivi régulier des indicateurs au cours de l’exécution des projets ;
  • Analyser les écarts et leurs causes et propose des mesures correctives ;
  • Evaluer les résultats de l’ensemble des activités des projets ;
  • Rédiger les rapports trimestriels et annuels d’activités et les rapports de performance ;
  • Faire remonter à temps les données techniques des différents partenaires intermédiaires aux projets ;
  • Rendre disponible et accessible, et diffuse l’information sur l’évolution des activités du projet ;
  • Dans le cadre de la procédure de vérification des protocoles qui ont été établis pour les résultats liés au décaissement (RLD), s’assurer que toute la documentation (rapports, etc.) nécessaire a été compilée pour la préparation du rapport de vérification qui devra être soumis à la Banque pour approbation.
  • Organiser la revue annuelle des activités du programme, les évaluations d’impact participatives ;
  • Aider à la mise en œuvre des recommandations des missions d’évaluation et de revue du projet ;
  • Apporter une assistance au personnel du programme dans la maîtrise et la mise en œuvre du dispositif de suivi-évaluation.

 

  1. QUALIFICATIONS REQUISES ET EXPERIENCES

Le/ la candidat (e) doit avoir au moins 5 ans d’expérience en suivi-évaluation dont 3 ans à un poste de planification stratégique et suivi-évaluation avec une bonne maitrise des outils de planification et suivi évaluation des projets et programmes de développement financés par les bailleurs ayant les références suivantes :

Générales :

 

  • Capacité d’analyse, de conception et de pilotage d’outils stratégiques ;
  • Capacité d’anticipation, d’organisation, de prévision et de planification ;
  • Capacité de prise de décision ;
  • Capacité de sérier les priorités ;
  • Capacité de travailler en équipe ;
  • Capacité de travailler de façon autonome ;
  • Capacité d’initiative ;
  • Capacité de communication ;
  • Bonne maîtrise des outils informatiques.

Spécifiques :

 

  • Excellente maîtrise des méthodes de planification stratégique et de la gestion axée sur les résultats (GAR) ;
  • Excellente maîtrise des techniques de conception et de mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation ;
  • Très bonne connaissance en statistiques descriptives et des logiciels statistiques et de suivi et d’évaluation ;
  • Bonne maîtrise des techniques d’animation et méthodes participatives ;
  • Maîtrise des Systèmes de Gestion de Base de Données (SGBD), de logiciels de traitement et d’analyse des données.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées

  1. METHODE DE SELECTION ET CONDITIONS D’EMPLOI :

Le Responsable suivi évaluation du projet sera sélectionné suivant les méthodes de sélection des consultants individuels définies dans le Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs de la Banque mondiale de juillet 2016 révisé en novembre 2017 et Août 2018.

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec l’administration en charge du projet. Dans le cas où un candidat fonctionnaire serait retenu, il ne pourra signer son contrat de consultant sur financement de la Banque mondiale que s’il fournit l’acte de la Fonction Publique qui met fin a sa rémunération en tant que fonctionnaire de l’Etat.

  1. EVALUATION ANNUELLE ET CRITERES DE PERFORMANCE

Les performances du responsable Suivi-évaluation du projet seront évaluées annuellement par le Coordonnateur du projet, sur la base d’un contrat de performance. Les critères d’évaluation seront définis de commun accord entre le responsable Suivi-évaluation, le Coordonnateur du CEMS et l’IDA. Les résultats de l’évaluation seront partagés avec le Gouvernement et soumis à la non objection de l’IDA.

 

  • DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES

Le ou la Spécialiste en suivi-évaluation sera basé (e) au sein de l’Unité de Coordination du Projet (UGP) à Conakry et dépendra hiérarchiquement du coordonnateur du projet.

  • CARACTERISTIQUES DU POSTE
  • Poste basé à Boké ;
  • Contrat à durée déterminée de un (1) an renouvelable ;
  • Période d’essai : 03 mois.