Avis: Services de Consultant pour le recrutement d’un Expert Informaticien pour l’Elaboration des Supports de Collecte et l’Assistance Technique pendant la phase enquête du RNAE

août 27, 2019 1:03

 

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

Date début : Mercredi 28 Août 2019    Date limite : Vendredi 13 Septembre 2019

 

Client : Le Ministère de l’Agriculture représenté par le Projet de Développement Agricole Intégré en Guinée – PDAIG

Titre : « Services de Consultant pour le recrutement d’un Expert Informaticien pour l’Elaboration des Supports de Collecte et l’Assistance Technique pendant la phase enquête du RNAE ».

 

  1. Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Crédit de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) pour couvrir le coût du Projet de Développement Agricole Intégré en Guinée et à l’intention d’utiliser une partie de ce Crédit pour effectuer des paiements au titre du contrat de recrutement d’un Consultant Individuel «expert informaticien pour l’élaboration des supports de collecte et l’assistance technique pendant la phase enquête du RNAE ».

Objectif de la mission :

 

  1. Le Gouvernement guinéen cherche les services d’un Consultant fournissant les services d’expertise en informatique dans le cadre de la mise en œuvre du Recensement National de l’Agriculture et de l’Elevage (RNAE) dans le cadre de la composante 3 du PDAIG : Renforcement de capacités institutionnelles du système public de statistiques agricoles. Il s’agit d’un effort collaboratif, avec l’AFD qui fournit un soutien financier parallèle et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) pour une assistance technique. Le soutien de cette composante par le projet contribuera à établir les fondements structurels du secteur agricole par la mise en œuvre du recensement de l’agriculture et de l’élevage de la Guinée, à travers la mobilisation de services de consultants, le financement des coûts d’exploitation (le recrutement d’enquêteurs, de chefs d’équipe et d’opérateurs de saisie de données, de voyage, de téléphonie, d’accès à Internet…), et l’équipement nécessaire pour (i) élaborer et tester la méthodologie ; (ii) la collecte, la saisie, le traitement et l’analyse des données ; et (iii) la préparation et la diffusion de rapports. Le système sera conçu pour permettre la production de statistiques agricoles ventilées par sexe. Elle sera mise en œuvre par l’Agence Nationale des Statistiques Agricoles et Alimentaires (ANASA) avec l’assistance technique de la FAO et des entreprises spécialisées à contracter.
  2. L’assistance technique de la FAO, préconise une approche modulaire qui consiste au déroulement d’un module de base clairement identifié et un ou plusieurs modules complémentaires (agriculture, élevage, aquaculture, sylviculture). Les informations collectées dans le module de base sont utilisées comme base de sondage pour les modules complémentaires.
  3. Pour sa mise en œuvre, les nouvelles technologies de l’information et de la communication et des dispositifs de géoréférencement seront utilisés. Ces nouveaux outils offrent les possibilités d’améliorer les délais, de réduire les risques d’erreurs des agents recenseurs et de traitement de données et d’améliorer les contrôles de la qualité, en améliorant ainsi la qualité globale des données, mais aussi permettent la réduction des effectifs nécessaires et d’autres économies de coûts, notamment d’impression des fiches et de saisie.

L’objectif principal est de faciliter la collecte et le transfert des données du RNAE.

               Il s’agira de façon spécifique de :

  • Développer une application de collecte numérique des données ;
  • Mettre un dispositif de transfert quotidien des données sur le serveur central basé à Conakry ;
  • Concevoir des outils de contrôle et de supervision à distance.

  1. L’Unité Nationale de Coordination du PDAIG agissant pour le compte du Ministère de l’Agriculture invite Les consultants (individuels) intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus.

Les Consultants (individuels) intéressés doivent fournir les informations (documentation en langue française) indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (cv, diplômes, références dans l’exécution de travaux similaires, disponibilité, expérience de conditions semblables etc.).

  1. Il est porté à l’attention des Consultants Individuels que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives :

Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » de janvier 2011, révision juillet 2014 (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables. Veuillez noter les dispositions additionnelles suivantes relatives au conflit d’intérêts dans le cadre des services objet de la présente Sollicitation de Manifestation d’Intérêt : (i) conflit entre les activités de Consultant et la fourniture de biens, de travaux ou de services (autres que les services de Consultants couverts par les présentes Directives), (ii) conflit entre les missions de conseil et (iii) relation avec le personnel de l’Emprunteur.

  1. Un Consultant Individuel sera sélectionné par la Méthode de Consultant Individuel (CI) telle que décrite dans les Directives de Consultants (édition janvier 2011, révision juillet 2014). Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence (TDRs) aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.

 

  1. Les manifestations d’intérêt doivent être déposées en personne par courrier à l’adresse ci-dessous au plus tard le Vendredi 13 Septembre 2019 à 14 h 30 mn.

 

Coléah Lansébounyi derrière l’ex Libraport – Immeuble Moussodougou du Ministère de l’Agriculture au 2è Etage Tél : 622 29 10 65 / 628 42 66 63 / – Email : bokardiallo@gmail.com / spmconsulting2019@gmail.com.                                                                                                                                               

Les dossiers par voie électronique ne sont pas autorisés.

           Fait à Conakry, le 26 Août 2019

                                                                         Le Coordonnateur

                                                             

 

                                                                                                                               Dr Boubacar DIALLO