voir Plus
    dimanche, 11 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Axe Coyah-Dabola: à l’arrêt à cause des pluies, les travaux reprendront en octobre (ministère)

    Les travaux de réhabilitation de la route Coyah-Dabola en passant par Kindia et Mamou vont reprendre dès le mois d’octobre prochain. Mais déjà, plusieurs activités sont réalisées sur le terrain. A date, selon le ministère des Travaux publics, l’entreprise chinoise, China Road and Bridge Corporation (CRBC), a fini la construction des bases vie de Kolenté (Kindia-Mamou) et deux autres sont en construction à Dogomet (Mamou-Dabola) et la mobilisation des équipements.

    Le bureau de contrôle est recruté, alors que les travaux de débroussaillage et le largage des emprises sont en cours. Une commission pour le recensement des familles à déguerpir est en train de se mettre en place.

    Pour rappel, c’est en 2018, le 2 décembre plus exactement que les travaux de reconstruction de cette route, longue de 370 km ont démarré.

    Le tronçon Kindia-Mamou est reconnu pour ses nombreuses tournures. Lors de cette reconstruction, ces nombreuses tournures vont être éliminées et de nombreux ouvrages de franchissement vont être réalisés.

    La route Coyah-Dabola est caractérisée par 7 m de largeur et 1,5 m d’accotement de part et d’autre de la route. La fin des travaux est prévue pour Juin 2021.

    «Pour l’instant et en attendant la fin des grandes pluies, des travaux d’entretien périodiques sont réalisés pour permettre une meilleure circulation», rassure-t-on du côté du département dirigé par Moustapha Naité.

    Ce projet, très cher au gouvernement guinéen, est financé dans le cadre de l’accord global du financement entre la Guinée et la Chine pour un montant global de 357 millions 302 mille 942 euros.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE