Axe Coyah-Dabola : les autorités déjà satisfaites des premières réalisations

mai 14, 2019 2:58

Le projet de construction de la route nationale n°1 Coyah-Mamou, démarré il y a quelques mois, suit son cours normal à la satisfaction des autorités guinéennes. C’est en tout cas le constat fait ce lundi 13 mai 2019 lors de la visite du chantier effectuée  par le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité.

La société chinoise, China Road and Bridge Corporation (CRBC), adjudicataire du contrat de construction de cette route de 357 kilomètres, a déjà construit sa principale base vie, la centrale à béton et devra construire d’autres bases vie le long du tronçon.

Christian Perchet, chef de la mission de contrôle des travaux sur ce tronçon, explique le rôle qu’il doit jouer dans ce projet : « Pour réaliser un chantier, il faut trois acteurs. Il faut un maître d’ouvrage, une entreprise et une mission de contrôle. Nous, de la mission de contrôle, nous devons faire appliquer le cahier de charges qui a été signé entre l’entreprise et le maître d’ouvrage. »

Après la visite des différentes installations de CRBC, M. Perchet laisse entendre que ce début augure déjà des travaux de qualité : « Au vu de la qualité des installations qui sont réalisées, vous avez pu vous rendre compte de l’installation principale qui est très bien réalisée, qui est de qualité, avec des beaux bureaux, avec une logistique digne d’un gros chantier. Ce que l’on vit en ce moment, c’est une étape très importante de préparation  de chantier qui laisse augurer des travaux de qualité avec une partie des engins qui sont arrivés, et d’autres vont arriver directement de Chine ou d’autres endroits où CRBC a des travaux principalement, au Gabon. »

Le ministre Moustapha Naité est tout aussi séduit par ce qu’il a vu de ses propres yeux : « Nous sommes globalement satisfaits de ce que nous avons vu aujourd’hui sur le chantier Coyah-Mamou-Dabola. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec l’entreprise et la mission de contrôle pour voir effectivement ce qui a été réalisé, est-ce que le calendrier est respecté. Donc je suis vraiment satisfait de voir que les bases vie ont commencé à être construites. Il y en a une dizaine qui doit être construite. Il y a déjà la base vie centrale qui doit servir de réunion et de dispatching des autres bases vie. Nous avons aussi eu la chance de visiter le laboratoire qui est fondamental dans le projet de construction de routes. Tous les équipements nécessaires y sont déjà. Ça va nous permettre de tester les matériels qui vont être utilisés avec la validation de la mission de contrôle qui accompagne la construction de cet important tronçon sur la Route nationale n°1 qui est de 357 km et de 5 km de voirie à Dabola. »

Selon  Moustapha Naité, la première phase du travail proprement dit, c’est la construction des premiers 50 kilomètres avec l’ouvrage de franchissement à Linsan : « La première phase c’est les 50 premiers kilomètres et ensuite le pont de Linsan. Nous avons exigé que ce pont soit réalisé en priorité avec les 50 premiers kilomètres. Ça c’est en cours aujourd’hui. Vous avez vu la centrale à béton qui est construite ici à côté de l’ouvrage du pont de Linsan qui va servir à aller très vite dans la construite. »

Le ministre des Travaux publics s’est dit convaincu de la volonté de CRBC d’aller plus vite afin de respecter le délai contractuel : « Nous sommes très satisfaits de voir que cette entreprise a déjà installé une centrale et compte installer trois autres aussi pour aller très vite dans le délai contractuel qui est de 36 mois. »

Déjà, sur le terrain, les machines de CRBC ont commencé à ouvrir la contournante sur laquelle devra être construit le pont de Linsan, différent de celui effondré en juin 2018 dont les travaux de reconstruction sont terminés il y a des mois.