Axe Dabompa-KM36 : L’entreprise OAS sommée de reprendre les travaux sans délai

0
228

Le tronçon Dabomba-KM36 a été construit par l’entreprise brésilienne OAS. A moins de cinq ans, la route a connu plusieurs rafistolages. Déjà, une année après la fin des travaux, le carrefour de Lansanaya et certains endroits étaient complètement dégradés. Ce qui a obligé l’entreprise à revenir sur son travail.

Quatre ans après la fin des travaux, le problème est le même. Plusieurs parties du tronçon sont dégradées, plus particulièrement les carrefours Lansanaya et KM36. Une situation qui a obligé le ministre des Travaux publics à taper du poing sur la table.

Lors d’une rencontre que Moustapha Naité a eue avec OAS le 17 septembre 2019, injonction a été donnée à cette entreprise brésilienne de reprendre à ses frais sur le travail mal fait sans délai, sous réserve de poursuites judiciaires. Car, selon le ministre des Travaux publics, « il est inadmissible que l’Etat s’engage à mettre des moyens à la disposition d’une entreprise et qu’elle soit incapable de réaliser des travaux de qualité. »

Selon le ministère des Travaux publics, lors de la réception provisoire du chantier en 2015, des réserves avaient été émises par les ingénieurs du département, de l’Administration centrale des grands projets (ACGP) et de la mission de contrôle.