Axe Kankan-Mandiana : Ce qui reste à faire…

mai 19, 2019 11:34

Après avoir longtemps vécu dans la poussière, les populations de Mandiana vont bientôt voir le premier bitume chez eux. Longue de 83 km, la route Kankan-Mandiana va être bitumée pour la première fois de son histoire. Et ce bitume devra aller au-delà de la ville de Mandiana, c’est-à-dire jusqu’au fleuve Sankarani sur lequel devra être construit un ouvrage de franchissement. C’est GUITER SA qui est l’adjudicataire de la construction de cette route.

Déjà, plusieurs kilomètres ont été bitumés et le terrassement sur les premiers 45 km a été fait. Ce qui est déjà une satisfaction pour le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, qui s’est rendu sur le chantier le 17 mai.

Selon Zamah Bah, chef de la mission de contrôle du projet, fait savoir que jusqu’à date, il y a de la qualité dans le travail qui est en train d’être fait : «Pour le moment, du point de vue qualité, nous n’avons pas de reproche à faire à l’entreprise dans la mesure où elle est en train d’effectuer tous les contrôles internes qu’elle soumet à la mission de contrôle. Et nous, chaque fois qu’on a une demande de réception, il faudrait qu’elle soit accompagnée des fiches de contrôle interne de l’entreprise. L’entreprise s’acquitte absolument de cette tâche conformément aux cahiers des prescriptions techniques.» 

Selon M. Zamah, GUITER est engagée à faire ce tronçon, puisqu’elle a même démarré les travaux avant d’obtenir l’ordre de service : «Je dirais que tout se passe comme prévu dans la mesure où l’entreprise a même démarré les travaux avant d’obtenir l’ordre de service. Ce qui prouve à suffisance que l’entreprise est vraiment décidée à finir ces travaux dans les délais. […] Je pense que le délai sera respecté, sauf si on a des problèmes au niveau du paiement. C’est seulement ce qui pourrait nous retarder. Sinon à l’allure où vont les choses, le délai (30 mois) sera respecté. »

Pour le ministre des Travaux publics, l’entreprise sur le terrain est en train de faire un travail remarquable : « Le tronçon Kankan-Mandia est long d’environ 100 km, parce que la route va jusqu’au fleuve Sankarani où un pont va être construit. Et nous sommes heureux de constater que le travail évolue à une allure assez remarquable que nous félicitons. Déjà le terrassement est totalement fini sur les 45 premiers kilomètres. Ce qui est à féliciter. Le reste du travail à faire maintenant c’est de mettre le concassé de 6 cm et le bitume qui va aller encore plus vite. Donc je voudrais encore féliciter l’entreprise pour l’évolution du travail. »

La pluie a déjà commencé dans la zone. D’ici la fin de cette saison pluvieuse, il sera demandé à l’entreprise de bitumer le reste de 45 km dont le terrassement a été fait.

« Nous avons demandé, avant les grandes pluies, que ce qui a déjà fait l’objet de terrassement sur ce tronçon, puisse être rapidement bitumé et que la population sache que la promesse qui a été tenue par le chef de l’Etat sera respectée », a conclu M. Naité.