Axe Le Prince: plus de 360 jeunes dotés d’outils d’assainissement par le ministère de la Jeunesse

0
1360

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, Mouctar Diallo  a remis ce samedi 23 février des équipements d’assainissement aux jeunes de l’axe Hamdallaye-Kagbelen. Il s’agit de 360 jeunes regroupés en 18 GIE (Groupements Intérêts Economiques). C’est la Maison des jeunes de Ratoma qui a servi de cadre à cette remise en présence du maire de la commune Souleymane Taran Diallo.

Dans son allocution de bienvenue, le maire de la commune de Ratoma, Souleymane Taran Diallo a rappelé que l’insularité est l’une des préoccupations de la commune de Ratoma. D’après lui, cette commune était devenue à un moment donné un dépotoir d’ordures.

«A tous les points de rue, ce sont des immondices entachés çà et là. Les équipements que le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune nous offrent aujourd’hui, vont nous permettre de rendre notre commune propre. Ces matériels ne sont pas forcément les fonds du gouvernement, ce sont des aides qui viennent d’ailleurs grâce aux efforts du ministre Mouctar Diallo auprès de ses partenaires», a-t-il fait savoir.

Prenant la parole, le ministre de la Jeunesse a expliqué que chaque GIE regroupe 20 jeunes ce qui fait, dit-il, 360 jeunes.

Pour le démarrage des travaux, le ministre Mouctar Diallo a annoncé que chaque GIE va recevoir une enveloppe de trois millions de francs guinéens et des équipements nécessaires (tricycles, pèles, balais, bottes, détergents, râteaux, brouettes, gangs, cache-nez…) pour l’assainissement en vue de contribuer à l’hygiène publique.

«Le projet va s’étendre sur quatre mois et à la fin de chaque mois, chaque jeune recevra une prime de 600 mille francs Guinéens. Nous sommes dans la dynamique de pérenniser les GIE. C’est pourquoi, au lieu que vous percevez les 600 mille francs guinéens, vous aurez la moitié et l’autre moitié sera gardée comme épargne. En partenariat avec Afriland Bank, nous avons mis en place une MUFFA (Mutuel de Financement des Femmes Africaines)  à Bambéto et la MC2 à Dar-es-lam. Ces montants seront gardés dans ces deux mutuels de crédits. Au bout de quatre mois, chaque GIE pourra bénéficier de prêts pour pérenniser ses activités dans le domaine de l’assainissement ou dans un autre domaine de son choix», a-t-il fait savoir.

Dans le speech, le ministre Mouctar Diallo a fait comprendre que ce projet est dénommé capture dividende démographique qui consiste à améliorer les conditions de vie des populations dans les domaines de la santé pour le bien-être, l’éducation et la formation, l’autonomisation des jeunes et la gouvernance locale.

«C’est un projet qui est dans sa phase pilote au niveau de l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa-Enco5-Cimenterie-Kagbelen.Mon département entend étendre cette initiative sur l’ensemble des communes de Conakry et dans tout le pays. D’ailleurs, c’est un projet qui prouve à suffisance la volonté du gouvernement d’améliorer la confiance entre la jeunesse et les gouvernants tout en corrigeant une certaine injustice sur l’axe qui se manifeste par le manque criard d’infrastructures de base en faveur des populations…», a-t-il signalé.

«Nous sommes convaincus que si nous rendons notre commune très propre et saine, le gouvernement à travers le ministre Mouctar Diallo est capable de nous faire bénéficier d’autres projets de développement», a fait  savoir un jeune bénéficiaire.