Axe routier Kankan-Mandiana : Les travaux de construction de nouveau relancés !

0
144
Axe routier Kankan-Mandiana, les travaux relancés ce samedi 9 septembre 2019. Photo Amadou Timbo Barry

Après des mois d’interruption suite à la saison des pluies et à certaines difficultés liées à l’obtention du financement de la deuxième tranche (optionnelle) du chantier, les travaux de construction de la route nationale N° 7, Kankan-Mandiana ont été relancés. Et depuis un peu plus d’un mois, l’entreprise en charge desdits travaux (GUITER SA), s’affaire sur le chantier avec pour objectif, réaliser cette route de 85 kilomètres dans les délais contractuels de 24 mois, nous dit-on.

Déjà à partir du PK 24, les travaux sur la couche de fondation devant recevoir la couche de base du bitume (Bitume grave) et la couche de roulement sont en cours. Selon le responsable du chantier Amadou Sadio Diallo, 40 kilomètres seraient prêts à recevoir le bitume dès la semaine prochaine.

A l’en croire, tout semblerait prêt pour la poursuite des travaux sans interruption jusqu’à Mandiana.  « A partir de la semaine prochaine, nous entamerons les opérations de bitumage. Et à partir de là, les travaux vont continuer jusqu’à Mandiana sans arrêt », a rassuré Amadou Sadjo Diallo.

Il faut rappeler que le chantier de la route Kankan-Mandiana tout comme celui de Kankan-Kissidougou ont été lancés depuis juin 2014 par le président Alpha Condé alors en quête de second mandat. Mais depuis, lesdits chantiers ont accusé un énorme retard.

Si l’entreprise GUITER en charge du premier chantier a réussi malgré tout, à bitumer 17 Km, dans la première phase dudit chantier (tranche ferme), son homologue Burkinabé (EBOMAF) sur la route Kankan-Kissidougou, n’a quasiment rien fait. Et d’ailleurs, elle a quitté le chantier et même Kankan, depuis plus d’une année maintenant.

Sur les raisons du retard accusé, Mory Kaba conseiller du patron de l’entreprise GUITER a mis en avant les difficultés liées à l’obtention de la garantie de financement que devrait prendre l’Etat guinéen.

« Nous avons passé beaucoup de temps à régler les détails sur comment obtenir et garantir le financement. Après des négociations, toutes les difficultés sont à présent dissipées car l’entreprise a obtenu toutes les garanties de la part de l’Etat. Ce qui nous amène à promettre que le délai d’exécution sera respecté », assure Mory Kaba.

Avec cette relance des travaux de construction de la route nationale N°7 Kankan-Mandiana et la volonté affichée des acteurs sur le terrain d’achever ledit chantier, c’est l’espoir qui renaît chez les populations du wassoulon.