voir Plus
    vendredi, 16 avril 2021
    26.4 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Ayant bravé un interdit, les policiers dans le feu de l’action pour corriger le mal à Matoto

    Relativement au Plan d’urgence d’assainissement, des barrières étaient érigées au rond-point de la Tannerie, dans la commune de Matoto, ce samedi 27 octobre pour empêcher les conducteurs d’engins roulants de circuler entre 6H et 11H. Ce, conformément au communiqué radiodiffusé la veille.

    Une mesure qui a été suivie par les usagers, notamment les femmes vendeuses qui approvisionnent les différents marchés de Conakry en fruits, légumes et autres denrées, parce parvenues au bout des négociations avec les agents en faction.
    C’est alors que des policiers venus à bord d’un pickup du Commissariat central de Matoto, immatriculé VA 6048, ont dégagé avec force le barrage avant de se frayer du chemin.
    Les femmes, soucieuses de l’écoulement de leurs marchandises, intimeront elles aussi à leurs chauffeurs de se lancer dans le désordre cautionné par des agents des forces dites de l’ordre. Des échauffourées ont été évitées de justesse. Et la circulation reprendra de plus belle, alors que le délai de l’interdit courait encore.
    Les agents alors postés sur le site ont quitté la route. Et comme interpellés par leur hiérarchie, les éléments, à la base de ce désordre, sont revenus quelques temps après pour tenter de rectifier leur maladresse en érigeant eux aussi des barricades. Ils batailleront des moments durant avec des usagers qui avaient déjà pris le goût de rouler, avec des arraisonnements des motos.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE