Bac 2019 : quand l’épreuve de français se retrouve sur le réseau social

juillet 18, 2019 4:35

L’épreuve de français de l’option sciences sociales du baccalauréat unique, session 2019, s’est retrouvée sur les réseaux sociaux ce jeudi 18 juillet alors que les candidats s’apprêtaient à aborder ladite épreuve. Aussitôt, le service Examen à procéder au changement du sujet tout en décalant l’horaire du lancement de ladite épreuve, de 9 heures à 11 heures.

« Très tôt ce matin, le service Examen a constaté sur le réseau social WhatsApp d’une publication de l’épreuve de français option sciences sociales. C’est cette épreuve qui a été comparée à celle authentique. Le service examen a trouvé une concordance. Aussitôt le constat a été fait, le service examen a fait suspendre l’épreuve sur toute l’étendue du territoire national. Concomitamment, le service Examen a trouvé une autre épreuve dans sa banque de sujets. C’est cette épreuve qui a été lancée sur toute l’étendue du territoire national. Alors que le sujet devait passer à 9 heures comme prévu, il a été finalement lancé deux heures après. Le temps pour le service d’examen d’élargir l’information sur toute l’étendue du territoire national », a expliqué Ansa Diawara, porte-parole du département de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation au téléphone de Guinéenews.

A en croire Ansa Diawara, le baccalauréat s’est bien déroulé sur l’ensemble du territoire national. « pour l’heure, une enquête est ouverte pour situer les responsabilités (…). Il y a eu certains élèves éliminés parce qu’ils portaient des téléphones et ils ont été mis à la disposition des forces de l’ordre pour des fin d’enquêtes. D’autres ont été également éliminés pour port de voile. D’autres encore ont été pris pour cas de substitution avant d’être mis à la disposition des forces de l’ordre.  Le secrétariat pour la correction des épreuves a déjà démarré. Dans les conditions normales, la correction des épreuves du baccalauréat va probablement démarrer demain vendredi 19 juillet 2019 », a-t-il annoncé.