Badara Koné : « c’est grâce à Sidya Touré que j’ai été élu 2ème Vice-maire de Matam »

0
438

Ayant pris part aux élections municipales du 4 février dernier, pour briguer la mairie de Matam, le candidat indépendant Badra Koné a été élu deuxième Vice-maire de la commune vendredi 16 novembre, après Seydouba Sacko et Ismaël Condé qui ont été, eux, élus aux poste de Maire et de premier Vice-maire.

Une élection que le jeune Vice-maire met à l’actif de Sidya Touré qui a cru en lui-même sans être de la même obédience politique. Badra Koné l’a témoigné ce samedi 17 novembre au siège de l’Union des forces républicaines (UFR).

« Ce que Dieu, le Créateur, déteste de plus, c’est l’ingratitude. Hier, le quorum était atteint, si le RPG et l’UFR l’avaient voulu, ils pouvaient ne pas avoir besoin de moi. Je ne pouvais figurer parmi les exécutifs communaux. Mais quelqu’un a dit de m’approcher même si je ne suis pas du parti », a reconnu le tout-nouveau Vice-maire de Matam, faisant ainsi à allusion à l’ancien Premier ministre Sidya Touré.

« Je réitère ici donc qu’un homme d’Etat, c’est celui qui peut avoir confiance aux autres même quand ceux-là ne sont pas de son bord politique. La sincérité en soi n’est pas garantie de vérité. Mais la vérité reste une chose qui prime. Tout le monde peut la voir, sauf si on refuse de l’accepter. Il (Sidya Touré, Ndlr) a été l’acteur principal au siège de la commune pour faire de Badra le deuxième Vice-maire », a-t-il témoigné en guise de reconnaissance.