Bah Oury : «La stabilité de la sous-région passe par celle de la Guinée»

0
331

«Le 6 août 1977, des femmes se sont levées, elles ont changé le tournant de l’évolution politique de la Guinée. Le 6 août 2020 prochain, que Dieu soit avec la Guinée et les Guinéens», tels sont les souhaits exprimés ce mercredi 29 juillet par l’opposant Bah Oury. C’était à l’occasion de la plénière du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à Kipé.

A en croire Bah Oury, la stabilité de la sous-région passe par celle de la Guinée et un troisième mandat plongerait la Guinée dans le désordre et plongerait la sous-région encore davantage dans le désordre.

«Le combat pour l’alternance démocratique n’a pas commencé au mois d’octobre 2019.  Beaucoup de nos compatriotes sur plusieurs décennies sont tombés pour que la Guinée connaisse un environnement de pays de stabilité, de démocratie et de bonne gouvernance. Il faut rappeler que nous ne sommes que des continuateurs d’un processus qui a commencé il y a très longtemps. Aujourd’hui, nous sommes devant un tournant historique.

Laissez passer un troisième mandat se serait craché sur les tombes de tous ceux qui sont tombés depuis très longtemps pour que la Guinée connaisse un environnement possible d’alternance démocratique (…). Le combat d’aujourd’hui, c’est le combat pour que nos anciens combats ou nos anciennes victoires ne soient pas considérées comme des vaines. Nous sommes persuadés que nous gagnerons parce qu’il va de l’avenir dans un contexte troublé, dans un contexte régional encore troublé», a-t-il expliqué.