voir Plus
    dimanche, 11 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Bailobaya : Soupçonné d’être le propriétaire d’une arme de guerre, un citoyen mis à la disposition de la Justice

    Des soupçons de propriété d’une arme de guerre pèsent sur un individu interpellé depuis le 25 janvier dernier. L’interpellation du sieur Sounounou Bah a eu lieu au niveau des rails, à Baïlobaya, dans la préfecture de Dubréka.

    La fouille effectuée, il s’est avéré que l’homme ne portait rien de compromettant sur lui. Demande lui sera faite de rentrer chez lui. Mais peu après, l’équipe de patrouille, dans sa progression, a trouvé un sac de riz vide, à l’intérieur duquel étaient camouflés une arme de type PMAK, une boîte chargeur avec deux cartouches et deux pieds de biche, a appris notre rédaction.

    Vu que c’est la seule personne qui était dans les parages à cette heure, c’est Sounounou Bah, il a été rappelé. Et les questions lui ont été posées. N’étant pas en mesure d’apporter d’explications « convaincantes », il a été embarqué pour être déposé à l’Escadron mobile n° 16 de Samatran.

    Sorti de son état d’ébriété le lendemain, le prévenu a été entendu à nouveau sur procès-verbal, mais encore une fois, il a nié toute appartenance – à lui – de l’arme et des autres objets retrouvés dans le sac.

    Au regard de la sensibilité de l’affaire et en conformité avec la lutte acharnée que mènent les autorités dans le cadre de la lutte contre la prolifération des armes légères, le Haut commandement a décidé de le mettre à la disposition de la justice qui va établir sa culpabilité ou non. Mais avant, il a été présenté à la presse ce mercredi 10 février 2021.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE