Banankoro-Kérouané : l’éboulement d’une mine fait un mort à Gbenko

janvier 6, 2019 12:02

Un éboulement meurtrier est survenu le week-end dernier dans une mine de diamant à Gbenko, un district de la sous-préfecture de Banankoro, dans la préfecture de Kérouané.

La victime, Samba Diallo, agée de 50 ans, opérait dans la mine de Franidala quand elle a été ensevelie par une dune de sables aux environs de 13 heures le samedi 5 janvier dernier.  C’est avec le concours des Tombolomas (gardiens des mines) que son corps sans vie a été extirpé de la boue après une heure de fouille avant d’être remis à la disposition de sa famille.

Alertée, Malon Sanoh, maire de Banankoro, s’est rendue sur les lieux avec quelques cadres pour s’enquérir des réalités et pour exprimer leur compassion à la famille éplorée.

À noter que Samba Diallo, originaire de Koïn, était un commerçant qui résidait à Gbenko depuis trente ans. Il était marié avec une femme et père de 4 enfants dont une fille. Il est à signaler que c’était à 16 heures que Samba Diallo a regagné sa dernière demeure au cimetière de Gbenko.