Banditisme à Labé : des présumés bandits attaquent un camion et emportent une forte somme

0
773

Mercredi 10 avril 2019, aux environs de 2 heures du matin, des présumés bandits, lourdement armés, ont attaqué un camion stationné aux abords du palais Kolima, à l’est de la ville de Labé. Selon nos informations, les assaillants ont procédé à une dizaine de tirs de sommation avant de bastonner le vieux locataire qui dormait dans la cabine du camion et le dépouiller de plus de 2 500 dollars.

Tenu au respect et bastonné par ses bourreaux, le vieux locataire est actuellement en soins intensifs aux services d’urgence de l’hôpital régional de Labé. Mamadou Oury Diallo, un des apprentis du camion attaqué, raconte la scène: « ils nous ont surpris dans notre sommeil. Le vieux était dans la cabine. Ils l’ont tiré de la cabine pour le sol avant de le bastonner. Ensuite, ils l’ont déshabillé et ont pris tout son argent. C’est-à-dire une somme de 2 500 dollars et 3 millions GNF. A notre arrivée au lieu de l’attaque dans la journée, le vieux n’avait pas d’argent sur lui. C’est lorsqu’ils (assaillants) ont appris qu’il a été payé, qu’ils ont organisé l’attaque ».

Et de poursuivre : « le voisinage comme le garagiste qui est là-bas a voulu nous prêter main forte mais arrivé à un certain niveau, ils ont commencé à tirer et le mécanicien a été contraint de rebrousser chemin. S’ils n’avaient pas tiré, nous allions pouvoir les maîtriser nous-mêmes. Mais avec les tirs, chacun a préféré sauver sa peau. Ils étaient dans une voiture au nombre de 5 personnes, tous des civils qui ne portaient même pas de cagoule. Nous les apprentis, ils nous ont juste giflés. C’est le vieux qui a été bastonné et est d’ailleurs, hospitalisé à l’hôpital de Labé».

A la surprise générale, le chauffeur du camion attaqué est depuis introuvable : « ce matin, la sécurité est venue nous poser des questions au moment où le vieux était à l’hôpital. Ainsi, la victime (le vieux) a dit au chauffeur du camion qu’elle vient au lieu de l’attaque avec la sécurité. Mais, dès qu’il a raccroché, le chauffeur a pris la fuite. Depuis il est introuvable », précise le témoin.

Très souffrant, le vieux locataire n’a pu se prononcer à notre micro. Par contre, les enquêtes se poursuivent pour tenter de mettre le grappin sur les assaillants.

A suivre !