Banlieue nord de Conakry : de violents heurts signalés entre opposants et forces de l’ordre

0
401

La tension est à son comble depuis la matinée dans la haute banlieue nord Conakry. Le calme précaire qui permettait la circulation a volé en éclat. L’affrontement entre les jeunes favorables à l’opposition et les agents en uniforme devient de plus en plus violent.

Du quartier Kiroti, on entend les coups de feu le long de l’autoroute LePrince du côté de Simbaya. La bretelle habituellement utilisée par les usagers pour rallier la corniche Taouyah Lambanyi, via Kipé et Kaporo, est complètement méconnaissable.

Près d’une dizaine de barricades érigée, avec parfois des pneus enflammés sur la chaussée, rendent cette route impraticable.

Selon une consœur joint au téléphone, du côté du petit Simbaya, la transversale Nongo-Cosa est aussi impraticable.

Pour rappel, les résultats provisoires et partiels de la présidentielle que la CENI a commencé à publier hier mardi soir donnent Alpha Condé nettement en avance sur son principal opposant et challenger Cellou Diallo. Alors que ce dernier s’est déclaré victorieux du scrutin dès le premier tour, dès le lundi, lendemain du vote.