Banques : le ton monte entre la FESABAG et l’APB autour des mesures d’accompagnement après la hausse du prix du carburant

septembre 1, 2018 1:01
0

La FESABAG (Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro finances de Guinée) menace d’user de tous les moyens légaux  à sa disposition pour se faire entendre si les mesures d’accompagnement devant compenser les impacts du récent réajustement du prix des produits pétroliers qui est passé de 8 à 10 mille francs guinéens à la pompe, ne sont rapidement adoptées par l’Association professionnelle des Banques (APB) en faveur des travailleurs des banques, micro-finances et assurances. C’est du moins ce qu’a confié son Secrétaire général, Abdoulaye Sow  le vendredi 31 août à Guinéenews.

«Nous avons échangé avec nos patrons par rapport aux mesures d’accompagnement dans le secteur financier. Nous avons adressé un courrier au régulateur, à travers la personne du gouverneur de la BCRG (Banque Centrale de la République de Guinée). A date, nous n’avons aucune une suite favorable et nous n’allons pas continuer à attendre toujours. Il faut que le secteur financier se retrouve pour trouver la solution… C’est-à-dire, trouver une mesure d’accompagnement adaptée par rapport à l’augmentation du prix du litre du carburant à la pompe. Nous espérons que nous serons entendus. Dans le cas contraire, nous userons de tous les moyens légaux en notre possession afin que nous soyons entendus», a menacé  M. Sow.

Poursuivant, Abdoulaye Sow a rappelé qu’il a fait savoir aux autorités  que cette augmentation du prix du carburant à la pompe à un impact négatif sur le pouvoir d’achat des travailleurs en général et du secteur financier en particulier.

Pour terminer, Abdoulaye Sow a interpellé le premier responsable de l’organe régulateur du secteur financier en Guinée de s’impliquer effectivement dans la prise en compte de leurs préoccupations par leurs partenaires.