Barrage de Koukoutamba dans Labé : un consensus trouvé entre protecteurs de la faune, riverains et État

0
1850

Interrogé par Guinéenews sur l’état d’avancement des travaux du barrage hydro-électrique de Koukoutamba, en cours depuis quelques années dans la préfecture de Tougué, Madifing Diané rassure que le projet avance surement. Pour le gouverneur de la région administrative de Labé, tous les préalables dont entre autre la migration des animaux en général et les chimpanzés en particulier ont été obtenus conformément au programme du chantier.  La migration de la population animale qui était l’un des problèmes qui bloquait la réalisation du barrage est en cours selon le gouverneur de région : « Koukoutamba est un projet colonial. Le PDG a hérité de ce grand projet avec les barrages Konkouré. Conté est passé, il a voulu  s’y engager mais il s’est limité à Garafiri. Cet autre est arrivé, où il n’y avait pas de problèmes parce qu’il faut le reconnaitre, votre région à la population la plus importante de Chimpanzés. Aujourd’hui le monde est complexe ; les défenseurs de la nature font de ça leur préoccupation. Donc, on a commencé par Kaléta, Souapiti, Amariya avec ce régime. Koukoutamba a été lancé ; mais je peux vous rassurer aujourd’hui que l’accord a été obtenu avec ces défenseurs de la nature pour une éventuelle migration de ces populations animales vers d’autres lieux qui sont en aménagement. Pas plus tard que la semaine dernière, le tableau que vous voyez m’a été amené justement par les réalisateurs de ces choses » entame Madifing Diané.  Par contre il aurait  fallu un très grand investissement pour venir à bout de ces problèmes, ajoute le gouverneur de Labé : « j’ai la ferme conviction que Koukoutamba est un bien commun de la sous-région. Il sera réalisé parce que les levées topographiques sont terminées, les tracées des voies sont terminées, il ne reste qu’à engager la chose. Le problème qui se posait entre population, défenseurs de ces animaux et ceux qui sont intéressés à la réalisation butait à cette réalité. Ç’a été un grand problème, et c’est à des coups de plusieurs centaines de millions de dollars pour le déménagement, afin de leur trouver un nouvel habitat. Ç’a couté des centaines de millions. Je puis vous rassurer que ce contentieux est réglé une bonne fois pour toute et son application permettra le démarrage immédiat de Koukoutamba » rassure-t-il.  Selon les clauses du même contrat, la route Labé – Tougué en piteux état sera entièrement bitumée. Une réalisation attendue de pieds ferme par non seulement les populations de la préfecture de Tougué mais aussi ceux de l’ensemble de la région de Labé.