Barrage de Koukoutamba (Tougué) : le gouverneur de Labé revient sur l’évolution du projet

janvier 23, 2019 3:22

En marge d’un forum régional organisé en début de semaine à l’amphithéâtre ENI CFP (Ecole normale des intstituteurs – centre de formation professionnelle) de Labé, le gouverneur de région a tenu à partager ses informations sur l’état d’avancement du projet de réalisation du barrage Koukoutamba situé à Tougué en particulier et l’électrification de la Moyenne Guinée en général. C’était le mardi 22 janvier 2019.

Selon Sadou Keita, le comité de gestion des moyens financiers est déjà mis en place et il ne reste plus que le coup d’envoi des travaux du côté de Koukoutamba.

« Le programme d’électrification indique que dans 5 ans, seulement dans 5 ans, nous aurons suffisamment de courant. La preuve est que le barrage Koukoutamba qui est dans notre région va être réalisé très bientôt. Au jour d’aujourd’hui, le comité de gestion des moyens financiers est mis en place. Il ne reste que designer des entreprises pour commencer le travail », se réjouit le gouverneur de Labé.

Plus loin, Sadou Keita a évoqué la mise en place de deux autres micros barrages dans la même préfecture avant d’aborder la question d’interconnexion.  « Il y a deux projets de barrages à Bagataye dans Tougué qui ont été aussi formulés et le financement est en place. L’exécution aura lieu. Et aujourd’hui, nous avons et comme vous le constaterez, l’interconnexion entre tous les barrages de la sous-région qui va être faite. Et il y a un site qui a été retenu à Horé Saala (Labé Centre) ici où on est en train de transporter les câbles. Et c’est sûr aussi que dans 2, 3 années, le courant qui viendra de Kédougou (Sénégal) va traverser Mali, traverser Labé jusqu’à Linsan. Et ce qui est sûr donc, l’électrification est un pari gagné », estime-t-il.

En fin, Sadou Keita rassure : « Labé est sur l’axe du projet de société du président de la république, Alpha Condé parce qu’aucun projet de société aussi ne peut réussir sans la paix et la cohésion. Dieu merci, c’est la région la plus apaisée et Dieu merci la cohésion est là. Je suis certain que dans 10 ans, nous seront dans un Labé qui est un paradis », prédit  le gouverneur de Labé.

Par ailleurs, il faut préciser que des experts internationaux ont récemment effectué un séjour de travail à Labé dans le cadre du bitumage de la route Labé – Tougué.