voir Plus
    jeudi, 15 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Basketball : la feguibasket dresse son premier bilan

    Un an après son élection, l’équipe dirigeante du basketball guinéen était vendredi face à la presse pour  dresser son bilan annuel. Et cet auto-bilan est plutôt élogieux. Oumar Sampil Camara, secrétaire général de la Fédération, met surtout en avant la première médaille de bronze arraché à une compétition mondiale (la FIBA Skills Challenge U17) et la qualification de l’équipe sénior masculine à l’Afrobasket 2021. A côté de ces  deux succès, il y a aussi la participation de la Guinée à l’Afrobasket U18 et l’organisation du championnat d’Afrique et l’organisation du tournoi international 3 x 3 à Conakry.

    Oumar Sampil Camara a indiqué que la Fédération fait aussi de la formation. Et cela a permis aujourd’hui à la Guinée d’avoir un arbitre international et un commissaire FIBA. Oumar Sampil dédie le mandat de l’équipe dirigée par Sakoba Keïta au professionnalisme. Ce professionnalisme qui devrait permettre à l’équipe nationale masculine de se qualifier au mondial d’ici à 2023 et aux dames de prendre part à un championnat d’Afrique. En tout cas, c’est l’un des objectifs majeurs visés par la Fédération.

    Pour parvenir à ses objectifs, la Feguibasket mise sur la communication. Celle-ci sera surtout axée sur les athlètes, selon Moussa Camara, le chargé du Marketing et de la Communication de la Fédération. « En Guinée, le basket est un sport populaire mais peu suivi… L’une des preuves c’est que nous avons l’un des meilleurs viviers », a dit Moussa Camara. Sans exploiter tout ce vivier, la Guinée est parvenu à se hisser parmi les 16 meilleures nations africaines de basketball et les 60 meilleures du monde. Moussa Camara croit qu’avec de la communication et du soutien des sponsors, le basketball guinéen ira encore plus loin. Déjà, Sakoba Keita et son bureau peuvent déjà compter sur l’accompagnement de l’agence de communication et de marketing Indigo.  Mohamed Lamine Souaré, le patron d’Indigo, a indiqué que son entreprise sera à la fois l’agent conseil et sponsor de la Fédération, mais aussi la régie de celle-ci. Ce, durant trois ans. Souaré entend même convaincre les entreprises en Guinée à accompagner le basket du pays.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE