Bassirou Ouédraogo opéré à Lomé au lendemain de la victoire du Horoya en Ligue des Champions

mai 6, 2018 8:37
0

Le Horoya AC de Conakry n’a pas eu le temps de savourer sa victoire. Au lendemain de sa belle victoire contre l’AS Togo Port de Lomé au compte de la première journée de la Ligue des Champions, les joueurs du club de Matam ainsi que tous ses dirigeants ont passé une journée assez difficile dans la capitale togolaise. Et pour cause, l’avant centre du HAC, Bassirou Ouédraogo a fait un accident terrible sur la plage au moment du décrassage de l’équipe de Victor Zvunka. Un accident qui a failli coûté la vie à l’international du Faso, a appris Guinéenews© du vice-président du Horoya, Soufiane Souaré.

« J’ai reçu un coup de fil m’annonçant ce qui s’était passé sur la plage. Immédiatement, nous nous sommes rendus à la clinique où il a été évacué pour savoir ce qui s’est exactement passé. Sur place, nous avons été informé que Bassirou a fait un plongeon spectaculaire. Il est retombé sur sa nuque avec ton toute sa masse. Sur le coup, personne ne s’est rendue compte de la gravité. Les joueurs ont continué à courir sous l’ordre de l’entraîneur, Victor Zvunka qui minimisait en quelque sorte ce qui venait de se produire. Mais son coéquipier, Mohamed Djibo a constaté qu’il ne se relevait pas et que l’équipe l’avait laissé derrière. Il s’est directement retourné pour voir ce qui se passait. À ce moment là, les vagues avaient commencé à éloigner Bassirou. Quand il l’a récupéré, il a constaté que son coéquipier était inconscient et qu’il avait bu beaucoup d’eau. Sur place, il a été réanimé avant d’être transporté à la clinique », a expliqué à Guinéenews© Soufiane Souaré.

Arrivé à la clinique, les dirigeants du Horoya AC seront choqués par les informations qu’ils reçoivent du docteur qui a été établi le premier diagnostique. « Il nous a dit que quelque chose s’est déplacé au niveau du coup du joueur et qu’il fallait l’opérer en toute urgence dans les six heures qui suivent pour espérer qu’il retrouve toute la mobilité de son corps. D’après le docteur, Bassirou au a eu vraiment la chance sinon d’après lui ce genre d’accident entraine directement la mort. Nous étions sous le choc à cause de ce que nous venions d’entendre. Il était presqu’inconscient quand on l’a vu, il bougeait quand même sa tête. Sur place, on a décidé de le transférer directement dans une grande clinique pour qu’il soit immédiatement opéré. Au moment où je vous parle, il doit être en train d’être opéré. Le président, Antonio Souaré a tout réglé au niveau de la clinique. Nous espérons qu’il va se remettre rapidement et qu’il va continuer à jouer au football », nous confie le vice-président du Horoya, Soufiane Souaré.

Titulaire contre l’AS Togo Port, Bassirou Ouegraogo est un pion essentiel dans le dispositif tactique de Victor Zvunka. Le natif de Bobo Dioulasso qui a porté les couleurs nationale de son pays lors de la dernière journée FIFA en mars dernier, va indéniablement manquer au HAC, victorieux contre l’AS Togo Port lors de la première journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions africaine sur une passe décisive de son avant-centre.