Beyla : L’explosion d’une grenade fait deux morts et cinq blessés (juge).

0
1173
Après le drame survenu la semaine dernière dans la commune urbaine de Labé où 4 mineurs ont été tués dans l’explosion d’une grenade offensive, c’est un cas similaire qui vient d’être enregistré dans la préfecture de Beyla , au Sud de la Guinée. Là aussi, deux personnes ont perdu la vie, a appris Guineenews de source officielle.
L’explosion a eu lieu hier samedi dans le quartier de Kissibou dans la commune urbaine de Beyla aux environs de 13 heures à  en croire à notre source joint au téléphone dans la matinée de ce dimanche 14 juin 2020.

Mohamed Lamine Barry est le juge de paix par intérim de Beyla: « effectivement, une grenade a explosé hier aux environs de 13 heures. Donc, c’est un jeune garçon d’environ 11 ans qui est allé  pour chercher des médicaments traditionnels. C’est dans çà qu’il a vu une grenade déposée sur la route. Il l’a ramassé et la mise dans sa poche pour se retourner à la maison. Arrivé à la maison, il a déposé la grenade dans sa chambre en attendant l’arrivée de son papa« , entame-t-il.

Et de poursuivre :  » à l’arrivée de son papa, ce dernier a pris la grenade mais le jeune a dit à son papa que c’est pour les militaires. Il faut faire très attention, faut pas toucher. Ce que son papa n’a pas accepté et les a dit de quitter au près de lui. Donc, ils étaient au nombre de 7 personnes, c’est à dire ses jeunes frères, son papa, sa grande sœur, sa maman. Donc, il y a eu 7 personnes qui ont été touchées parce que son papa voulant manipuler la grenade l’a fait exploser« .
C’est ainsi que le père de famille et l’un de ses fils ont trouvé la mort : »son papa a été atteint et a rendu l’âme sur le champ. L’enfant qui était auprès de lui a été gravement blessé par les éclats comme tous les autres. Ils ont été conduits immédiatement à l’hôpital. Le jeune qui a été de plus atteint a été conduit au bloc opératoire pour tenter de le sauver mais malheureusement il a succombé à ses blessures. Donc à l’instant, il y a 5 personnes qui sont à l’hôpital en dehors des deux morts« , soutient Mohamed Lamine Barry.
Selon lui, les deux victimes s’appellent respectivement Bangaly condé âgé d’environ 60 ans et Laye Sekou Condé âgé de 5 ans.
A suivre !