Bicéphalisme au SLECG : vers la mise en place d’une autre structure syndicale pour les enseignants?

août 29, 2018 4:26
0

A moins d’un mois de l’ouverture des classes pour l’année scolaire 2018-2019, des enseignants ont décidé de mettre en place une structure pour informer et sensibiliser les enseignants guinéens et syndicats de l’éducation pour une rentrée scolaire réussie.

Selon notre constat, des missions sillonnent actuellement le pays profond pour aller à la rencontre des enseignants et des deux ailes du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) respectivement dirigées par Aboubacar Soumah et Kadiatou Bah.

Pour la région de Labé, la mission était conduite par Samba Camara qui, dans son intervention devant les enseignants de Tougué, a déclaré ceci :  « Notre mission est loin de la politique. C’est pour sensibiliser les enseignants afin de mettre tout le monde d’accord sur la nécessité d’éviter une année blanche aux élèves guinéens que cette dynamique a été mise en place. »

Poursuivant, Samba Camara dira qu’après l’intérieur du pays, les deux bureaux du SLECG seront rencontrés.  « Il y a des missions qui sont envoyées  dans les quatre régions naturelles. Après avoir rencontré et sensibilisé les enseignants de l’intérieur, nous irons rencontrer Aboubacar Soumah et Kadiatou Bah, les deux responsables  syndicaux des bureaux du SLECG pour qu’ils acceptent de s’unir pour constituer un seul bureau syndical. Faute de quoi  la dynamique  qui est mise sur pied, va installer une structure syndicale qui va mobiliser tous les enseignants pour éviter à la Guinée une année blanche », a-t-il dit.

Il faut noter que les  participants à la rencontre de Tougué ont apprécié l’initiative et ont souhaité que l’entente puisse régner entre les syndicats de l’éducation pour le bonheur des élèves et des enseignants Guinéens.