Bientôt «Mercy Ships» à Conakry : Choix des patients, des lieux, pathologies soignées, le chargé de Com. de l’institution dit tout (Entretien exclusif)

juillet 26, 2018 9:53
0

C’est en grande pompe que les autorités guinéennes accueillent, pour la deuxième fois, le bateau-hôpital «Mercy Ships» sous le haut marrainage de la Première Dame de la République, Hadja Djènè Kaba Condé.

A travers son programme Africa, «Mercy Ships» a réalisé des milliers d’interventions sur le continent africain portant sur des pathologies diverses. Des milliers d’africains sur des compétences diverses ont également été formés par Mercy Ships.

Il faut le noter que Africa Mercy, restera à quai à Conakry durant 10 mois. Au cours de cette mission en Guinée, l’équipe planifie de pratiquer des interventions chirurgicales pour plus de 2’000 adultes et enfants, de traiter environ 8’000 personnes dans une clinique dentaire à terre et de fournir une formation holistique à des centaines de professionnels de la santé guinéens.
Notre correspondant à tendu le micro à monsieur René Progin, responsable de communication et des Relations Publiques au siège de cette institution à Lausanne, en Suisse. Lisez

Guinéenews© : Comment vous avez choisi les malades qui ont le profil d’être opérés, est-ce que c’est le gouvernement guinéen qui a effectué ce travail préliminaire ?

René Progin : Les patients n’ont pas encore été sélectionnés. La sélection aura lieu une fois le navire arrivé et sera effectuée par Mercy Ships.

La première sélection aura lieu le 20 août 2018 au Palais du Peuple et est destinée aux personnes de Conakry et de la grande région de Conakry.

Ensuite, à Mamou, le 16 octobre 2018, à la Maison des Jeune de Mamou.

A Boké, le 20 octobre 2018, à la Maison des Jeune de Boké

A N’Zérékoré, le 20 novembre 2018, à la Maison des Jeune de N’Zérékoré

A Kankan, le 24 novembre 2018, à la Maison des Jeune de Kankan

Il est important que les patients se rendent à la sélection qui est dans la ville la plus proche de chez eux, suffisamment de places sont réservées pour chaque ville.

Les pathologies recherchées par Mercy Ships sont les suivantes :

– Chirurgie maxillo-faciale: tumeurs faciales et autres déformations de la tête et du cou comme la fente labiale communément appelé « bec de lièvre », la fente palatine, le NOMA.

– Chirurgie plastique : contractures dues à de graves brûlures.

– Chirurgie gynécologique : fistules obstétricales des femmes qui ont une incontinence urinaire après un accouchement difficile et prolongé

– Chirurgie générale comme les lipomes et les hernies.

– Chirurgie orthopédique pour les enfants âgés de quatre à seize ans qui ont de graves jambes arquées, des jambes balayées ou des genoux cagneux.

– Chirurgie ophtalmologiques de traitement de cataractes avancées dans les deux yeux

Mercy Ships n’est pas en mesure de traiter des conditions comme les problèmes cardiaques, l’hypertension, le diabète, le cancer ou d’autres conditions qui nécessitent des médicaments au lieu d’une intervention chirurgicale.

Il est important aussi de noter que tous les services de Mercy Ships est entièrement gratuit.

Guinéenews© : Quels sont vos besoins sur le terrain pour lesquels l’Etat guinéen s’est engagé à faire face ?

René Progin : Il faut savoir qu’une mission de Africa Mercy requiert au préalable une invitation formelle de la part du gouvernement. Il est important pour nous d’avoir le soutien des autorités aux plus hauts niveaux, car leur engagement n’est de loin pas minime. Le gouvernement s’engage à différents niveaux afin de permettre à Mercy Ships de séjourner 10 mois dans le port de Conakry, d’importer le matériel nécessaire pour effectuer des milliers d’opérations chirurgicales à bord du navire, d’accueillir des centaines de bénévoles de différentes nationalité qui travaillent à bord du navire-hôpital. Les efforts du gouvernement contribuent ainsi à diminuer nos coûts, ce qui n’est pas négligeable.

Guinéenews© : Intervenez-vous sur invitation du gouvernement guinéen et comment cette collaboration a été matérialisée ?

René Progin : Comme cité ci-dessous, Mercy Ships vient sur invitation du gouvernement. La collaboration se matérialise par la signature d’un Protocole d’accord. Suite à la signature de ce Protocole entre Mercy Ships et le gouvernement, une Commission Guinée-Mercy Ships a été créée et est dirigée par la Primature. Chaque ministère impliqué dans la venue de Mercy Ships est représenté.

Guinéenews© : Quelle est la date exacte prévue de l’arrivée du bateau en Guinée ?

René Progin : Le navire devrait arriver le 11 août dans le port de Conakry et repartira en juin 2019.

Entretien réalisé par Thierno Brel Barry, depuis Genève, Suisse pour Guinéenews©