Bitumage de la voirie urbaine de Labé : des habitants de Domby menacent de boycotter l’opération

0
2009

A peine les travaux de bitumage lancés à Labé et contre toute attente, les populations du quartier Daka 1 en général et ceux du secteur Domby en particulier se sont fait entendre ce lundi 21 janvier 2019 par rapport au partage des 15 kilomètres de bitume offerts à la ville par le chef de l’État, Alpha Condé. Des citoyens de Domby, Fady et d’autres villages situés dans la même zone restent déterminés à empêcher le transport des granites qui normalement passent par leur périmètre.

Alpha Gadjiko s’interroge : « je me demande comment le partage de ces 15 kilomètres a été fait ? Lors du dernier bitumage de la voirie urbaine, on nous disait que les travaux allaient prendre fin dans notre secteur. Chose qui n’a pas été tenue. Et cette fois, si on nous dit carrément que Domby n’est pas dans le programme alors que  Domby est le secteur le plus envahi par la poussière. C’est tout simplement inadmissible », estime ce premier intervenant.

« Pas de goudron, pas de granite. C’est aussi simple que ça. Aucune cargaison de granite ne passera par notre secteur pour aller servir ailleurs. C’est clair et c’est net. Comme, c’est ce qu’ils veulent, on va aller ainsi », réagit un jeune du même secteur qui a préféré garder l’anonymat.

Habitant de Simbiya, un village situé aux environs de la carrière de granite, Mamadou Saliou Barry appelle à un partage équitable de la chose : « il faut qu’ils arrêtent cette ségrégation et qu’ils partagent la chose publique équitablement sans parti pris. Je ne peux pas comprendre que des secteurs comme N’diolou bénéficient du bitume alors que nous qui habitons à côté des carrières de granites, on a rien. Il faut au moins faire une route pour le transport de cette matière première qui est plus que nécessaire dans l’opération de bitumage ».

Pour l’instant, les autorités n’ont fait aucune réaction par rapport à cette menace alors que c’est dans ce même secteur que l’unique camion d’incendie des sapeurs-pompiers de Labé a été incendié par des jeunes surexcités en 2018.

Il faut signaler que les autorités justifient l’absence de Domby dans le partage du bitume par le fait qu’une grande route nationale reliant Labé à Tougué est prévue dans le cadre de la mise en place du barrage sous régional de Koukoutamba. Et cette route passera nécessairement par ces localités.

A suivre !