Bitumage de la voirie urbaine de Labé: la population brûle d’impatience, le préfet rassure

avril 21, 2018 8:58
0

Annoncé en début de cette année par Safioulaye Bah, le Préfet de Labé, le projet de bitumage de la voirie urbaine peine toujours à voir le jour. Quatre mois après cette annonce, on s’interroge sur la date du démarrage des travaux.

En tout cas pour sa part, le préfet affirme que le contrat a été signé et que l’entreprise attend de recevoir le feu vert pour démarrer les travaux.

Depuis le mois de janvier, tout le monde attend, reconnait Safioulaye Bah qui tente de rassurer les plus sceptiques en rappelant que les 25 kilomètres de voirie attribués à Labé restent maintenus. Idem que le tracé et les études qui déjà tous effectués. Le Contrat étant aussi signé, il n’y a pas de doute à se faire quant à l’exécution des travaux de bitumage de la voirie de Labé comme promis, tente de mettre en confiance ses concitoyens, le préfet Safioulaye Bah.

Il faut retenir qu’en prélude à ce projet, des colmatages ont été opérés sur la route nationale numéro 1 (Labé – Conakry) et sur l’axe hôpital régional-carrefour Sassée.

«Avec les Chinois, nous avons demandé qu’on retire les bonnes parties pour revenir sur le tronçon hôpital-Sassé qui est vraiment dégradé. Nous avions espéré aussi avoir le tronçon hôpital-Sotelgui-Stade en passant par Konkola. Mais la distance ne nous permettait pas…. Tout cela n’est que partie remise. Tous ces endroits seront bitumés. C’est dans le programme », précise-t-il.

Le préfet promet de vite relancer la ministre des Travaux Publics. «J’ignore les raisons du retard de ces travaux, mais vous avez bien fait de venir me voir. Je vais profiter pour relancer madame la ministre des TP. Ceux qui s’impatientent, c’est quelque chose qu’un privé ne pourra faire. Seul l’État peut dépenser des milliards pour faire une route. Donc, je leur dirais de continuer de prier et de se tourner vers l’État pour espérer qu’au plus tôt cela se fera », soutient El Hadj Safioulaye Bah.